Coups de coeur

L’art du sensible

La Fraise

fraise

Susumu Shingu – Gallimard jeunesse Giboulées – 14 € – 2018

Ce sculpteur et philosophe du monde sensible, Susumu Shingu, célèbre ici le monde vivant à travers le destin singulier de la fraise. Il crée un parallèle entre ce fruit et l’univers en rêvant, au fil de pages somptueuses, les liens invisibles qui se nouent entre tous les éléments. Vent, lumière, pluie, butinage sont à l’origine de éclosion de fruits blancs qui, au contact du soleil,

éclate de couleurs et de parfums. 
devient douce, devient rouge

Susumu Shingu nous propose une promenade poétique au cœur de la nature, des saisons, du cycle de la vie. A la fois sobre et coloré, majestueux et épuré, le dessin se déploie sur des double pages lumineuses et captivantes. Une ode à la nature pleine de sens et de sensibilité.

Gaëlle Pairel, coordinatrice de la FCLB

Plongez avec

Mes amis de la mer

la mer couv

Jean Leroy & Giulia Bruel
l’école des loisirs – 11,30 € – 2018
Dès 2 ans

A l’heure où le soleil règne sur les plages bretonnes, ce très bel album offre une plongée gourmande en compagnie des amis de la mer. A chaque page, le jeune lecteur doit retrouver l’animal convié à partager le gâteau : la tortue aux yeux fermés, le crabe rose, l’anémone décoiffée, l’hippocampe « contraire », l’étoile de mer timide, la crevette amoureuse, le poulpe caché dans le coffre à trésor.

Mes-amis-de-la-mer anémone

Ce nouvel album cartonné de Giulia Bruel – graphiste – et Jean Leroy – auteur – évoque l’amitié et le partage en associant le jeune lecteur à cette fête sous-marine.
Invité à jouer, l’enfant découvre poissons, astéries et crustacés à travers ces double pages superbement dessinées et tendrement colorées. Une lecture interactive et ludique à partager au plus près de l’eau ou d’une part de gâteau.

Gaëlle Pairel, coordinatrice de la FCLB

Bonne nuit petit soleil !

Le soleil se couche !

le soleil

Benoît Charlat – l’école des loisirs – 10,50 € – 2018
à partir de 18 mois

Le soleil va se coucher les rayons de soleil en bataille et les yeux éberlués de fatigue. Entourés de nuages cotonneux et bienveillants, les pieds nus posés à fleur d’océan, le soleil rentre dans le rituel du coucher. Son doudou lune serré contre lui, sa tétine étoile scotchée à ses lèvres,

il lit une petite histoire !

Avant de rentrer dans son lit océan qu’il illumine de ses ultimes rayons et de s’endormir profondément.

Le-soleil-se-couche 3

Le dessin plein d’humour et de tendresse plonge l’enfant dans le rituel du sommeil entre soleil, lune, étoiles et océan. Cette identification avec la vie du soleil et des astres, réunis à la tombée de la nuit, est une très belle idée à la fois ludique et éducative. La touche océanique apporte une dimension poétique à cet album indispensable.

 

Gaëlle Pairel, coordinatrice de la FCLB

 

 

Prenez la grand’route avec Gaston Couté

à L’écume…
en île de Groix
ce vendredi 6 avril à 21h

 


Un spectacle théâtral et musical créé et joué par la Compagnie Udre-Olik autour des textes de ce poète paysan, poète anarchiste, poète de la révolte (1880 – 1911).

 

Sous les étoiles de septembre
Notre cour a l’air d’une chambre
Et le pressoir d’un lit ancien ;
Grisé par l’odeur des vendanges
Je suis pris d’un désir étrange
Né du souvenir des païens.
Couchons ce soir
Tous les deux sur le pressoir !
Dis faisons cette folie ?…
Couchons ce soir
Tous les deux sur le pressoir,
Margot, Margot, ma jolie !

Tour à tour sombre et jubilatoire, ce spectacle nous capte et nous plonge dans la poésie de Gaston Couté, une poésie du réel, pleine de chair et de misère, de révolte et d’enthousiasme. Le comédien Philippe Languille celui qui cause – et le musicien Dany Fournier L’aut’qui cause pas – nousracontent une histoire qui remonte à la surface des mémoires, à coup de gueules : ballets de corps maladroits, de mots qui explosent, de vin, d’amour, de politique et de bondieuseries.

Couv.Printemps poetes 2018

Une chronique poétique intense et ardente qui vous donne rendez-vous le :
Vendredi 6 avril à 21h – L’écume… – île de Groix – 56

 

Information & réservation :
L’écume
3 place de l’église 56590 Groix – Tél. 02 97 56 42 67
lecume-groix@orange.fr

Vous pouvez poursuivre ce voyage au cœur de la poésie de Gaston Couté grâce à l’enregistrement récent de ses poèmes par le comédien Daniel Mesguich : Jehan Rictus, Gaston Couté, les poètes populaires (Éditions Frémeaux) : Prix Lire 2017 du meilleur livre audio de l’année.

L’ardeur en compagnie de Maram Al Masri

Vendredi 23 mars à 19h – Les Bien-aimés – Nantes – 44
Samedi 24 mars à 19h30 – L’Embellie – La Bernerie-en-Retz – 44


Rencontre-lectures avec Maram Al Masri autour de sa poésie née de l’ardeur de vivre & d’écrire, du désir d’être libre, de dire la beauté et les violences du monde. De ses recueils surgit une poésie de l’engagement portée par une écriture incisive et épurée. Dans ses écrits et lors de cette soirée, la poétesse nous invite à découvrir ses poèmes en arabe et en français*.

Devant vous je me dénude
doigt
par doigt
ongle par ongle
peau
puis os
puis poème*

 

La langue maternelle se lie à la langue d’adoption pour tisser ensemble le parcours intime et partagé de Maram Al Masri autour de ses opus édités

chez Seghers :
Je te menace d’une colombe blanche, 2008

aux Temps des Cerises :
Les âmes aux pieds nus, 2009

& chez Bruno Doucey :
Par la fontaine de ma bouche, 2011
La robe froissée, 2012
Elle va nue la liberté
 
(2013), Prix Antonio Viccaro 2013 et prix Prix Al Bayane 2013
Le rapt (2015)


Maram Al Masri rencontre les élèves de la série L du Lycée du pays de Retz (Pornic) le vendredi 23 mars de 10h à 12h.

*Signe 31 P.77 in Par la fontaine de ma bouche, Éditions Bruno Doucey, 2011.
*Les lectures en français sont animées par Gaëlle Pairel.

Information & réservation :
Les Bien-aimés
2 rue de la Paix 44000 Nantes. – Tél.02 85 37 36 01
Mél.librairielesbienaimes@gmail.com – .www.les-bien-aimes.fr


L’Embellie
13 rue Jean Duplessis 44760 La Bernerie en Retz – Tél. 02 40 82 48 04
Mél.contact@embellie.org

Penser l’hospitalité

Avec Marie Cosnay
autour d’une rencontre-lectures
au Bel Aujourd’hui

Ce mardi 20 mars à 20h30

En partenariat avec La Maison de la poésie de Rennes et Région Bretagne


Rencontre-lectures avec
Marie Cosnay autour du thème de l’hospitalité qui irrigue son travail d’écriture et fait écho à la réalité tragique de ces hommes et ces femmes en exil.

Par rapport à autrui, j’ai à faire. La révolte, je ne sais pas la mener. Le chagrin m’envahit. Je le pense insuffisant, agaçant, inquiétant même, s’il n’est accompagné de mise en question et de travail – tout modeste que soit ce travail. C’est en mon temps et en mon nom que des milliers de migrants d’Asie et d’Afrique sont enfermés dans les prisons modernes de l’Europe – et chaque semaine une vingtaine, ou davantage, à quelques kilomètres
de chez moi, c’est-à-dire ici, à l’endroit où par le plus grand des hasards il m’est arrivé de naître, enchaînée à une histoire et à l’Histoire.*

Professeur dans un collège du pays basque, Marie Cosnay s’appuie sur l’histoire littéraire – Shakespeare, Stendahl, Ovide (qu’elle traduit) – pour porter un regard sur le monde actuel. Le réel dans ses dimensions sociales et politiques est partie prenante de son écriture. L’actualité et l’Histoire viennent alimenter son travail et construire le récit.

Bibliographie – extraits :
*
Entre chagrin et néant (audiences d’étrangers), Cadex, 2011
Comment on expulse, Éditions Le Croquant, 2011
Le fls de Judith, Cheyne, 2014
Aquero, Éditions de l’ogre, 2017


Information & réservation :
Le Bel Aujourd’hui
19 rue Ernest Renan 22220 Tréguier – Tél. 02 96 92 20 24
Mél. librairie-lebelaujourdhui@wanadoo.fr
https://librairielebelaujourdhui.blogspot.fr


*Centre de rétention administrative

Rencontre poétique avec Bruno Doucey

La Cabane à Lire vous convie à 
une rencontre-lectures avec Bruno Doucey
ce mercredi 14 mars à 19h

 

Auteur, poète, éditeur, Bruno Doucey apporte un souffle revigorant à la poésie.  Chaque année, les éditions Bruno Doucey accompagne le thème du Printemps des poètes en éditant l’anthologie consacrée en 2018 à l’ardeur, thème national de cette 20ème éditions.
Sa poésie charnelle et flamboyante, poésie de l’éphémère et de l’invisible, poésie du réel, ses mots sont une invitation à entrer dans le monde. Dans son nouvel opus –
Ceux qui se taisent – Bruno Doucey tend la parole à ceux et celles qui en sont privés.

J’en pleure
Les quatre points cardinaux
ne lui suffisaient pas
Il a fallu
qu’il en trouve
un cinquième
et qu’il enferme
cinq fois par jour
tous les horizons de sa vie
dans le corps d’une seule
femme vêtue de noir


Le jeudi 15 en matinée, Bruno Doucey intervient au collège Pierre Brossolette dans le cadre d’une bulle poétique proposée aux élèves.
Bruno Doucey a créé sa Maison d’édition en 2010 après avoir dirigé le catalogue poétique des éditions Seghers. Éditeur de talents, Bruno
Doucey fait résonner la voix des poètes du monde entier dans leur langue et en français.

Convaincu que la poésie doit s’entendre et se partager, Bruno Doucey la met en scène avec créativité, générosité et intelligence.

Information & réservation :
La Cabane à Lire
Place Marcel Pagnol 35170 Bruz – Tél. 02 23 50 35 85
Mél. contact@lacabanealire.fr – www.lacabanealire.fr

apulée en rencontre

apulée
revue de littérature et de réflexion

Zulma – Paris – 28 €

Moi-même, je sais le plus grand gré à l’âne
que je fus de m’avoir fait passer par des
tribulations variées et rendu, sinon pleinement
sage, du moins plus riche de savoir.
Apulée, l’Âne d’or ou les Métamorphoses

Poète et philosophe né en Numidie (l’actuelle Algérie), de 125 – 170, Apulée est le nom donné à cette nouvelle revue consacrée aux littératures du monde et aux artistes : plasticiens, peintres et photographes. Née en 2016, elle se veut attentive aux œuvres vives du Maghreb et de la Méditérranée, de l’Afrique et au-delà, laissant une place entière à la fiction, aux débats de pensée, à la poésie, au croisement des langues et à la traduction, aux voix nouvelles, lointaines ou proches, aux voix du monde…

Le numéro inaugural s’intéressait aux Galaxies identitaires, le 2ème opus créait le débat autour du thème De l’imaginaire et des pouvoirs et la nouvelle parution propose textes et réflexions autour de la guerre et la paix.

La Fédération des Cafés-librairies de Bretagne (FCLB) et Le Chenal
ont le grand plaisir d’accueillir
Hubert Haddad & Yahia Belaskri
autour de la revue apulée & de leurs oeuvres
dans le cadre de la 6ème édition de Thé, café et poésie
manifestation poétique de la FCLB

2018 – programme Thé, Café et poésie

Samedi 3 mars 2018 à 16h 30
Le Chenal – Porspoder – 29
en compagnie de
Hubert Haddad et Yahia Belaskri

Information & réservation
Le Chenal –
13 Rue du Port-Melon 29840 Porspoder
Tél. 02 98 89 54 36 – Mél. lechenal.melon@gmail.com – www.lechenal.fr

Un temps suspendue…

Casting sauvage
Hubert Haddad

 

Zulma – Paris – 2018 – 16,50 €

 

Damya n’a pas oublié sa voix rieuse un peu grave ni la couleur cendrée de ses yeux.  Mais comment s’appelait-il ? Elle ne se souvient pas. Une blessure s’étire à l’endroit de son nom.

Damya est une funambule qui se maintient sur une corde raidie par les blessures, la mort et la perte d’une promesse d’amour fauchée en plein Paris ce 13 novembre 2015. Son genou opéré l’empêche désormais de danser alors elle sillonne la capitale à la recherche de figurants dont la maigreur doit rappeler celle des survivants des camps. Son empathie pour les autres lui fait rencontrer des âmes perdues comme elle dans le tourbillon de vies désormais suspendues. Cette traversée de Paris offre à Damya de retrouver l’élan de vivre.

Courons à l’onde en rejaillir vivant !

Dans ce ballet de corps désarticulés qui se croisent dans un Paris figé par la douleur, l’ambiance de ce superbe roman est empreinte de cette poésie nostalgique qui émane des enfants du paradis. Paris, personnage central de cette histoire chorale, se met en mouvement en même temps que Damya la sillonne. Au fils de ses pas, la jeune femme se réapproprie la ville et tisse la trame de sa vie réinventée. Dans ce Casting sauvage rédempteur, Hubert Haddad rend ici un hommage renversant aux rescapés de la vie – ceux d’hier et d’aujourd’hui – tout en nous offrant à lire un roman plein d’humanité et de légèreté retrouvée.

J’ai tendu des cordes de clocher à clocher ;
des guirlandes de fenêtre à fenêtre ;
des chaînes d’or d’étoile à étoile, et je danse.

Arthur Rimbaud – Illuminations

Gaëlle Pairel, coordinatrice de la FCLB

BRRR !

Frileux
l’ours qui n’aimait pas L’HIVER
Séverine Vidal – Marc Majewski

couv-Frileux-620x644

Sarbacane – 2018 – 13,90 €
Dès 3 ans

Frileux déteste l’hiver, le froid qui pique et le vent glacé.
Depuis qu’il est tout petit, Frileux préfère l’été.

En attendant le retour de l’été, des journées à la plage, des glaces à déguster, l’ours blanc Frileux choisit d’hiverner dans son lit malgré « les parties de pêche endiablées, la chasse en forêt…les fêtes sous la lune… » proposées par Ness. Ce dernier trouve l’hiver trop long sans son meilleur ami et se décide à le réveiller une bonne fois pour toute. Son imagination crée, cette fois-ci, l’illusion parfaite prompte à faire émerger Frileux de sa couette.

Frileux_p18-19

Une histoire douce comme un flocon & lumineuse comme l’amitié. Le dessin inventif de Marc Majewski, à la fois épuré et coloré, propose de magnifiques illustrations pleines de lumière et de poésie à cette histoire tendre et joyeuse de Séverine Vidal. Un bel album qui nous tient chaud.

Gaëlle Pairel, coordinatrice de la FCLB