Archive: Nov 2020

2020 – 2021, VIVE LA VIE !… Idées lectures, idées cadeaux

VIVE LA VIE
Lecture musicale

En 2021, nous aurons le plaisir de vous proposer la sixième édition de notre lecture
dont le thème est
VIVE LA VIE

Avant de découvrir cette nouvelle proposition littéraire
animée par les comédiennes Camille Kerdellant et Rozenn Fournier
accompagnées musicalement par Alain Philippe,

voici les autrices et les œuvres sélectionnées
à lire et à offrir en ces temps de lecture

Gwenaëlle Abolivier

Son très beau roman d’arpentage – Tu m’avais dit Ouessant – nous emmène sur cette île entre immersion dans le paysage et rencontres avec les iliens.
Une invitation au voyage immobile, à l’introspection, à la rencontre.

C’est arrivé comme cela
Je suis entrée au sémaphore avec ce sentiment d’arriver à destination
avec un rêve de voyage immobile à vivre,
un rêve de huis clos.

couv_tumavaisditouessant

Ella Balaert

Un récit sensible et choral autour de l’absente, Prenez-soin d’elle nous amène à penser notre rapport à ceux et celles que l’on aime, à ce qui nous lie, à ce qui nous échappe.

Madame Kosta cherche Jo. Elle sent sa présence, elle ressent son absence. Elle a tout vu. Tout entendu. Jo lui a dit quelques mots et après, il y a eu ce petit bruit de chute, puis rien.

balaert-ella-prenez-soin-d-elle

Catherine Cusset

Deux livres sélectionnés pour cette autrice dont l’écriture nous raconte,
avec verve, humour et acuité, l’invisible et le sensible.
Dans Le côté gauche de la plage, la narratrice se raconte à travers cette plage du Finistère
qu’elle arpente depuis son enfance.
La haine de la famille est un texte jubilatoire sur la famille – à lire absolument avant les retrouvailles de Noël.

C’est toujours en Bretagne que ça se passe puisque, maintenant que nous vivons aux quatre coins du monde, c’est là que nous nous retrouvons l’été, Ploumor qu’elle déteste et que nous adorons.

cusset_haine_famille.indd

Claire Fourier

Sémaphore en mer d’Iroise est le récit de vie d’une femme qui se raconte au fil d’anecdotes et de portraits. Un livre sensible et vivant, lieu de mémoire. A partager entre générations.

Coiffée 1400, chaussée 1900, entre cap et pied indéfinissable, mon aïeule laissait en 1960 les soixante-huitards loin derrière.
Pourquoi débarquait-elle en ville ?
Elle avait faim de gens, soif d’une rasade d’humanité.

Couverture Le sémaphore

Albane Gellé

Instants suspendus entre gravité et légèreté, mélancolie et drôlerie, l’univers poétique d’Albane Gellé mêle toutes les émotions et nous emporte sur le fil de ses mots.

Mais quelle vie n’est pas ordinaire ? Moi je
découpe des cartes géographiques périmées en
carré, en rectangle, pour en faire des enveloppes,
des détails topographiques. Une façon
comme une autre de me sentir dans une sorte
d’intensité invincible. À mon voisin c’est l’Italie,
je lui envoie des mots d’amour, toute l’année je
lui fais des promesses secrètes (en écrivant des
phrases pour lui, mon cœur saute).
Ce sera bientôt janvier et je prépare mes meil-
leurs vœux, îles bretonnes, Afrique du Sud, petit
morceau de Sibérie. Je choisis les parcelles et je
copie les adresses avec une frénésie excitante.

NOS ABRIS couv

Fabienne Juhel

Quand la poésie raconte l’histoire, Fabienne Juhel réincarne Tristan Corbière, sa fantaisie, sa mélancolie, sa sensibilité à vif. La mâle-mort entre les dents raconte la pastorale de conlie ou comment traverser l’absurdie ?

Qui nous avait levés dans le Mois-noir – Novembre –
Et parqués comme des troupeaux
Pour laisser dans la boue, au Mois-plus-noir – Décembre –
Des peaux de mouton et nos peaux !

Couv.Tristan_Corbière_135x175_300dpi

Anne Lecourt

7 jours en face ou le très beau roman d’une femme qui revient sur les traces de son enfance.
Ce récit est un hymne à la vie plein de grâce, de force et de délicatesse.

Je me plais bien avec la vieille dame. Quand je sors de mes entretiens avec elle, je suis prise de l’envie de bondir, de courir, de rire et de pleurer. Prise d’un étourdissement d’images et de sensations. J’ouvre mon carnet pour écrire, les mots déboulent, capiteux, exubérants – ils s’emparent de l’histoire, ils racontent, hors de moi. La vie m’explose en pleine figure. Ma vie.

EBOOK-SEPT-JOURS-EN-FACE

A très vite dans nos cafés-librairies

carte FCLB 2020

écureuil

 Après l’hirondelle
qui nous annonçait le printemps 2020,

Balade automnale en compagnie de l’écureuil
mis en scène avec brio
par Géraldine Collet et Olivia Cosneau

 

cureuil
Sarbacane – 2020 – 12,50 euros
Dès 18 mois

Une double-page colorée se déploie,
un œil se dessine mais…

Qui vit dans ce nid de brindilles et de feuilles ?

Pour le découvrir, à l’enfant de soulever le rabat et de dévoiler le mystère

3d-ecureuil-1-1400x

Agile, l’écureuil se révèle de page en page, de branche en branche, de haut en bas ; se raconte au fil des questions :

Que manges-tu petit gourmand ?
Des pommes de pin, des graines et des glands
que je croque à pleines dents !

Une balade en forêt tonique et vivifiante où l’on croise ours et renard, pic-vert et hibou, où l’on apprend les astuces et cachettes de notre ami tout roux, où l’on partage sa vie en solo ou entourés de jolis marmots.

3d-ecureuil-2-1400x

Comme pour tous les titres de ce duo inspiré,
cet album invite
à une découverte ludique, active et partagée

cureuil

de ce petit rongeur aussi vif que secret
qui se livre le temps d’une lecture joyeuse et virevoltante.

 

 

Vive la liberté

Le monde t’appartient
Riccardo Bozzi – Olimpia Zagnoli

Couverture le monde t'appartient

éditions Grasset – 13,50 euros – 2014

Le monde t’appartient.
Et tu appartiens au monde.

De quoi distiller de l’élan et de l’énergie aux plus petits en les invitant à entrer dans le monde, à s’en saisir et à se sentir intimement lié à lui. Message universaliste à partir duquel se décline une ode à la liberté, celle que l’on a la chance de vivre, celle que l’on devra aller chercher, celle qui nous invite à jouer, à aimer, à tenter. OU PAS.

libre - limite

A l’instar de ce cerf-volant qui s’envole, le texte épuré de Riccardo Bozzi nous rend léger tout en nous invitant à réfléchir à la liberté, à ce qu’elle nous offre à vivre et à partager.

libre de jouer

Des mots superbement accompagnés par le dessin graphique et coloré d’Olimpia Zagnoli qui illustre merveilleusement le mouvement de la vie, celui des corps et des esprits.

Un album éminement poétique
à retrouver pour lire et

jouer, 
jouer,
et jouer
encore.

Couverture le monde t'appartient