Chronique littéraire

Deux romans de Bénédicte Belpois

Saint Jacques

Saint jacques

Gallimard 2021 – 14 euros

 

Ma chérie,
Tu vois comme c’est drôle, je vais bientôt mourir, je devrais me moquer de tout et pourtant en écrivant « ma chérie », j’ai un haut-le-cœur. Je n’ai jamais su le dire, je n’ai jamais su le prononcer avec tendresse. Je sais bien que je disais « ma chérie » et que j’avais l’air de penser « sale gamine ». Je ne t’ai jamais chérie et je n’ai jamais su le dissimuler. Mais qui s’en souciait, à part toi et moi ?

A la mort de sa mère, Paloma hérite d’une maison délabrée dans les Cévennes et d’un cahier, confessions tardives d’une mère mal-aimée et mal-aimante. Cette lecture signe pour Paloma le début d’une reconstruction aussi réelle que symbolique qui s’inscrit dans la pierre, la lauze et le corps de Jacques.

Je veux respirer ta peau, jusqu’à épuisement.

Dans cette adresse sensuelle et sensible à Jacques, l’histoire de Paloma se recompose au fil des lettres et des rencontres. Peu à peu, dans ces paysages cévenols âpres et apaisants, une tribu se crée autour de Paloma qui convoque son passé, nourrit le présent et dessine les contours d’un futur incertain mais enfin désiré.

Saint jacques

 

 

SUIZA

suiza

Folio – 2020

Le jour apparaissait derrière les volets, les coqs appelaient depuis longtemps. Ramon n’allait pas tarder. J’ai pris une douche rapide, elle attendait dans la cuisine. Elle patientait sans rien dire, les mains derrière le dos. Je lui ai montré le café, l’eau, la cafetière. Elle faisait oui de la tête. Elle avait l’air plutôt sereine, elle me regardait droit dans les yeux quand je lui parlais, elle était tranquille. C’est moi qui me sentais un peu foireux. Chaque fois que je sortais quelque chose, je lui disais le mot en espagnol, surtout parce que je ne savais pas quoi dire d’autre, que j’étais gêné et que ça meublait le silence pesant. A force, elle finirait bien par en retenir un ou deux.

Suiza veut voir la mer alors elle prend la route sans trop savoir vers où tous ces chauffeurs de camion l’entraînent. Ce sera la Galice et ce bar du village où elle fait le ménage et couche avec le patron qui aime l’humilier. C’est là, de l’autre côté du comptoir, qu’elle croise Tomas.

Je devenais fou, je la sentais. A cause de son odeur, là, qui venait contre moi. Un mélange simple, sensuel et curieux de sueur légère et de lait. Un parfum farineux et sucré de femme, que je n’avais plus en mémoire.

Tomas va l’enlever, la prendre violemment puis l’aimer de tout son être. Un amour absolu les unit peu à peu, un amour à la hauteur de leurs chagrins d’enfance, de leurs destins chaotiques, de tout ce mal qu’ils se trimballent, un amour que Tomas veut éternel.

suiza

Tendue de bout en bout, l’histoire de Tomas et de Suiza s’inscrit dans ce désir physique qu’ils éprouvent l’un pour l’autre. Ils découvrent ensemble la jouissance, cet appel des corps qui les lie avec avidité. Une passion intense et douce qui  fait imploser les résistances de Tomas. Submergé par une tendresse longtemps contenue, il affirme son amour filial pour Agustina et Ramon, s’affranchit de tout à priori en embauchant Lope et se marie avec Suiza pour toujours.

Quand elle s’en va, je me demande toujours s’ils sont comme ça, les Suisses,
ou si c’est nous qui avons oublié les bonnes manières,
la douceur, la tendresse, la joie même.

Un premier roman bouleversant, sensuel et sensible.

L’esprit PUNK

Analphabète

editions-metailie.com-analphabete-analphabete-hd-1-300x460

Métailié – 2021 – 18 euros

 

A la mort de son père, Jimmy cherche sa mère qui l’a abandonné alors qu’il avait 1 an. Mais, il n’est pas le seul à rechercher celle qui s’avère être une criminelle poursuivie par Julie Jones, inspectrice jeune et charpentée. Mary Peace s’avère très difficile à repérer parce qu’elle n’existe pas. Officiellement du moins faute d’avoir été déclarée à la naissance. Une invisibilité qu’elle a appris à perfectionner en faisant table rase de son passé, en trucidant ses victimes, en changeant d’identité en permanence, en filant à l’anglaise après chaque escroquerie.

Aucun registre ne mentionnait une Mary Peace née en 1977, 1978 ou 1979. Nulle part. York, le Yorshire du Nord, le Yorshire de l’Ouest. Ils essayèrent le Fife, Edimbourg, Glasgow. Rien. 

Entre Ecosse et Pays-de-Galles, Jimmy prend la route en compagnie de Kinga à la recherche de cette femme insaisissable.

Il vaut mieux brûler ce qu’on ne veut pas laisser derrière soi.

Dans un climat social délétère, l’histoire de Mary, de Jimmy s’illumine peu à peu. Grâce à l’humour de Mick Kitson, son empathie pour ses personnages, ce roman noir s’avère plein d’humanité et d’espoir retrouvé.

Road-movie entre sex, drugs, soul and rock’n roll…

Déflagration

L’ami

LAmi

Sabine Wespieser – 2021 – 21 euros

-C’est nos voisins ? Parce que c’est nos amis, on se connaît depuis un bout de temps…
J’ai presque envie de rajouter l’histoire de la fuite sur le toit, la grande échelle que je ne peux pas porter seul. Sa stupeur m’arrête net.
-Vos amis ?

Thierry et Elisabeth habitent un lieu-dit avec pour seuls voisins : Guy et Chantal. Guy et Thierry sont devenus très proches, partageant notamment leur goût du bricolage et leur fascination mutuelle pours les insectes qu’ils aiment observer, couchés l’un à côté de l’autre. Alors, quand Guy se révèle être un criminel odieux, la vie de Thierry se dissout malgré ses tentatives désespérées pour se raccrocher à Elisabeth qui ne supporte plus leur maison, à sa vie à jamais bouleversée, à ce fils trop lointain, à ce monstre qui était son seul ami.

Y’a-t-il eu un moment dans votre vie où la présence de quelqu’un
vous a terriblement manqué ?

L’ami est une histoire d’absence-s-, à soi, aux autres. Emporté par le scandale qui l’éclabousse, Thierry va devoir cesser de fuir, affronter son passé qu’il n’a jamais su transmettre, apprendre à parler. Il va alors arpenter les chemins de son enfance pour renouer avec son présent. Au-delà du choc du fait-divers, L’ami est un roman lumineux qui nous happe et nous lie à cet homme appelé à se réinventer si il ne veut pas tout perdre. Tiffany Tavernier accompagne avec puissance ce monologue intérieur, cette errance, ces tâtonnements; au fil des pages, des liens qu’il retisse, l’écriture se délie, se déploie et incarne avec force ce retour à la vie.

Tu es si loin, Guy, désormais.
Depuis que mes larmes ont jailli, ta nuit n’est plus la mienne.

PACHINKO

Une fresque poignante
pleine de vie et d’humanité

9782368125250

Charleston – 2021 – 23,90 euros

Un hiver, alors que Sunja avait treize ans, Hoonie succomba à la tuberculose. A son enterrement, Yangjin et sa fille étaient inconsolables. Le lendemain matin, la jeune veuve se leva de sa paillasse et se remit au travail.

Sunja, jeune coréenne naïve, tombe amoureuse d’Hansu qui lui donne un enfant sans pouvoir l’épouser. Il veut l’entretenir comme une concubine mais Sunja préfère épouser Isak qui accepte d’être le père de Noa. Ensemble en 1932, ils partent au Japon, terre hostile aux coréens méprisés, ostracisés, victimes de racisme et de persécution.

Personne n’accepte de louer à des Coréens. Tu verras, au sein de la paroisse, comment on vit ici. C’est inimaginable : des dizaines de personnes qui s’entassent dans une pièce faite pour deux, des hommes et des familles qui se relaient pour dormir. Des porcs et des poulets à l’intérieur. Pas d’eau courante. Pas de chauffage.

Grâce à la solidarité des siens, l’amitié qu’elle noue avec sa belle-sœur Kyunghee, Sunja affronte avec courage cette nouvelle vie et tente de construire des jours meilleurs pour Noa et Muzasu, son deuxième fils.

9782368125250

 

A travers le destin de Sunja, Min Jin Lee nous plonge dans l’histoire contemporaine de la Corée et de son peuple malmené par la misère, les guerres puis la séparation de l’île en deux camps opposés.

Noa, je suis tellement désolée. Ton père m’a emmenée au Japon, et ensuite, tu sais bien qu’on n’a pas pu partir à cause de la guerre ici, puis de la guerre là-bas. Il n’y avait pas de vie qui nous attendait au pays, désormais il est trop tard. Même pour moi.

Avec pudeur et distance, l’autrice tisse une fresque bouleversante qui met en scène des personnages touchants et pleins d’humanité. Plusieurs générations se succèdent, marquées par l’exil, l’éloignement, la perte d’identité ; portées par l’amour, la solidarité, le désir d’échapper à la fatalité.

PACHINKO ou le mouvement de la vie

 

Comme une plume

le-ballon-d-achille-600x
Sarbacane – 2020 – 16,50 euros
Dès 4 ans

le-ballon-d-achille-600x

Achille est invité à l’anniversaire de Rosalie.
Il souhaite participer à la décoration du jardin
mais il peine à gonfler son ballon jaune.

Il gonfle les joues, bombe le torse et souffle, souffle, souffle de toutes ses forces mais…rien à faire : le ballon retombe comme un vers de terre !

Quand soudain, ce dernier devient énorme et emporte Achille dans les airs,
tout autour de la terre.
Mais comment rejoindre la fête ?

le-ballon-d-achille-8-9-1400x

Un album poétique, plein d’humour qui nous invite à
prendre de la hauteur,
arpenter le monde entier,
traverser les nuages
et offrir la légèreté en cadeau.

le-ballon-d-achille-32-33-1400x

Vrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr !

VIVE LA VIE !

et-pendant-ce-temps-la-au-japon-600x

Taï-Marc Le Thanh – Arnaud Boutin
Sarbacane – 2021 – 15,90 euros
Dès 6 ans

 Ne vous inquiétez pas,
je vais m’occuper de ce petit japonais

et-pendant-ce-temps-la-au-japon-6-7-web-1400x

Tout commence ce soir-là quand le père de Pierre rentre du travail accompagné par un jeune japonais qu’il déclare abandonné par sa mère. Pierre est ravi qui se précipite dans la cuisine pour régaler son jeune ami. Mais que mangent un jeune japonais, deux hommes en costume, un lama caractériel, un clown triste, une maman japonaise qui n’abandonne jamais ses enfants, un papa japonais qui n’abandonne jamais sa famille et les cinq charpentiers nains ? La famille se rallonge au fil des rencontres et des balades en fanfare. Un joyeux bazar que rien n’arrête, ni les voisins râleurs ni le brigadier amateur de flans…Comment arrêter le bonheur d’ailleurs ?

et-pendant-ce-temps-la-au-japon-14-15-web-1400x

Une histoire pleine de fantaisie mise en mouvement par un dessin coloré, joyeux et fourmillant de détails. Un récit pas si absurde qui révèle ce qui fait le sel de la vie :
être ensemble malgré nos différences pour partager les bons moments de la vie.

cuisine et-pendant-ce-temps-la-au-japon-8-9-web-1400x

Et pendant ce temps-là, au japon…

 

Toutes les possibilités de moi

iris-deux-fois-600xAnne-Laure Reboul – Naomi Reboul
Sarbacane – 2021 – 24 euros

Désolée si j’ai l’air de le prendre à la légère,
mais tu avoueras que ce que tu me racontes est un peu fou,
si on exclut la thèse du simple cauchemar.

Iris a deux vies :  celle qu’elle mène le jour, aimée et célébrée pour ses talents littéraires, celle qu’elle poursuit la nuit malgré elle. Chaque nuit, elle se trouve plongée dans ce destin glauque qui l’attendait si…Cette mise en abyme cauchemardesque lui révèle ce à quoi elle a échappé, cette réalité qui l’a finalement rattrapée, ce à quoi elle doit désormais se confronter : le sentiment d’irréalité, l’absence d’inspiration, le plagiat.
Mais, à qui ment-elle ? où est la vérité ? quelle est sa légitimité ?
Iris perd pied quand son alter ego nocturne trouve la force d’affronter ses démons, trouve un nouveau souffle et écrit ce qui semble être une pépite littéraire.

Usurpation d’identité ou révélation d’un moi jusque là ignoré ?

C’était ce roman que tu attendais. Je réalise maintenant pourquoi les autres ne t’ont pas satisfaite. A côté de celui-ci, ils paraissent inaboutis.

Un album graphique puissant qui pose la question de nos choix entre rêves et réalités,
entre mensonges et vérité.

Avec Mona

Didier Lévy – Alice Méteignier

avec-mona-600x

Sarbacane – 2021 – 14,90€
Dès 3 ans

avec-mona-p8-9-1400x

Gaston, un crocodile exilé à Paris
loin des siens et loin du Nil
travaille comme plongeur

Pour seule amie, Mona
une immense plante carnivore
venue tout droit du Brésil
loin des siens, elle aussi, et si loin de l’Amazonie

avec-mona-p12-13-1400x

 

Gaston lui concocte des bons petits plats
mais Mona a perdu l’appétit

Une plante carnivore qui vit d’amour et d’eau fraîche
et qui se prend pour un chat, fallait que ça tombe sur moi

Un très bel album qui évoque l’amitié, l’exil, la perte et le chagrin puis le bonheur retrouvé grâce au courage de Gaston qui va affronter ses peurs pour sauver son amie. Pour accompagner le texte tendre et lumineux de Didier Lévy, les dessins colorés d’Alice Méteignier. Elle nous offre des cadrages inventifs, des spirales vertigineuses, des lignes sinusoïdales décoiffantes,
des perspectives pleines d’allant et d’horizons ouverts.

Qui aujourd’hui ne rêve pas d’échappées sur les bords du Nil ou de l’Amazone ?

avec-mona-600x

 

De lettres en fagots

La Géante
Laurence Vilaine

Zulma – 2020 – 17,50€

L’or fait courir le monde mais le monde se trompe de course

Noële nous conte une histoire d’amour dans laquelle s’entremêle de multiples destins forgés au pied de la Géante. Cette montagne généreuse et protectrice arpentée par la Tante, Noële, Rimbaud, Maxim et Carmen, les accueille et leur offre, nuit et jour, de dérouler leurs peines et leurs espérances.

Dans la pénombre, j’ai cherché des traces, des empreintes de pas, des branches cassées, elle était forcément toute proche, passée par là juste avant et maintenant sans doute quelque part à reprendre des forces,  parce que si la Géante ronchonne et ressasse comme une aïeule, elle veille sur les humains, elle pose des pierres pour qu’ils s’asseyent,
fait dépasser des falaises
pour leur faire des toits et se serrer les arbres pour barrer le vent,  elle creuse des grottes et forcément la femme qui monte s’abritait dans l’une d’elles,  à l’écart des sangliers,
peut-être sur un tapis de mousse, elle méritait bien ça.

Au fil des lettres et des fagots, Noële, femme engoncée dans ses blouses, corsetée par son enfance douloureuse, va se laisser saisir par l’amour et la tendresse. Peu à peu, elle va libérer son corps et son esprit des pesanteurs du passé.

Chacun leur tour, mes pouces ont pressé mes paumes, fort et longtemps dans le creux, puis mes doigts se sont massés les uns les autres, depuis la peau fendillée entre chacun, tout le long jusqu’aux ongles – aucune de mes mains jusque-là n’avait pensé ainsi à se serrer,
à ne faire qu’une en prenant soin de l’autre.

Laurence Vilaine nous offre un roman bouleversant porté par une écriture puissante et poétique, ancrée dans une nature omniprésente et superbement mise en scène. Un décor naturel où se croisent des trajectoires singulières à laquelle l’autrice nous attache par petites touches, délicatement.

UN ROMAN LUMINEUX

 

Nous aurons l’immense plaisir
d’accueillir Laurence Vilaine
le 23 avril à La Dame Blanche – Port-Louis
& le 24 avril à L’écume…- Île-de-Groix

dans le cadre de la 9ème édition de notre manifestation poétique
Thé, café et poésie 2021

 

carte FCLB 2020

 

Bonne année 2021

En 2021
Partageons nos coups de 
cœur

Coups de coeur 2020

L’Odyssée d’Hakim, Fabien Toulmé
Trois tomes passionnants qui nous racontent l’exil d’un homme syrien et de sa famille.

hakim

Continuer, Laurent Mauvignier
Un récit initiatique bouleversant, une histoire d’amour filial subtile et prenante.

Continuer

Une odeur de gingembre, Oswald Wynd
Un roman épistolaire envoûtant entre l’Ecosse, la Chine et le Japon.

A30905_Une_Odeur_de_gingembre.indd

Des vies à découvert, Barbara Kingsolver
Une histoire des Etats-unis entre le XIXème et le XXIème siècle
à travers le destin de deux familles réunies par une maison croulante.
Une saga captivante.

Des_vies_a_decouvert

Ce qu’il faut de nuit, Laurent Petitmangin
Remuant et bouleversant, ce premier roman, empreint d’humanité, nous emporte.

ce-qu-il-faut-de-nuit-9782358876797_0

A très bientôt
dans les cafés-librairies de Bretagne

carte FCLB 2020