Archive: Juil 2021

J’aime pas ma sœur

Rendez-vous avec Sébastien Joanniez, auteur et comédien
en duo avec Pierre Lassailly, clarinettiste

pour une lecture drôle, tendre, insolente, jubilatoire de
J’aime pas ma sœur

Lundi 26 juillet à 18h30 – Livres In Room – Saint-Pol-de-Léon – 29
Mardi 27 juillet à 18h – Le Tagarin – étables-Binic – 22
Mercredi 28 juillet à 16h – L’écume… – Groix – 56

 

Couv J-aime pas ma petite soeur

Sébastien Joanniez nous emporte avec force dans son univers plein de sens, de sensibilité et d’humour. En compagnie du clarinettiste Pierre Lassailly, l’auteur nous propose une lecture musicale de ce texte jubilatoire et universel : J’aime pas ma sœur*. Tour à tour, la petite et la grande sœur expriment tout le mal qu’elles pensent l’une de l’autre ; monologues à la langue bien pendue d’où émergent avec drôlerie, la colère, les disputes, les caprices, les ras-le-bol de la famille. Mails il y a aussi les châteaux de sable et l’entraide et, au bout d’un cornet de glace, l’amour sororal.

Je sais que c’est mal.
J’essaye de l’aimer ma petite sœur.
Mais c’est plus fort que moi.
J’arrive pas à m’empêcher de la détester.
Mais je l’aime aussi des fois.
Quand je la vois pas.
Quand elle est partie en vacances.
Quand elle est allée chez une copine.
Là je l’aime.
Mais sinon je la déteste de tout mon cœur.

Lecture gratuite mais réservation obligatoire :
Livres In Room – 02.98.69.28.41
Le Tagarin – 02.96.65.47.35
L’écume… – 02.97.56.42.67

Le merveilleux voyage de Nils Holgersson

Livres en scène
vous invite au spectacle musical
proposé par la Compagnie Takatom

Le Merveilleux voyage de Nils Holgersson

à partir de 4 ans

La Gède aux Livres
Vendredi 16 juillet 2021 à 16h30

Le Bel Aujourd’hui
Samedi 17 juillet 2021 à 10h30

Le Comptoir Gâvrais
Dimanche 18 juillet 2021 à 16h

Livres en scène du 3 au 28 juillet 2021

Une invitation à l’attention des enfants et de leurs parents

logo penl

Entrée libre – inscription auprès de :
La Gède aux Livres – Tél.09.64.25.30.11
Le Bel Aujourd’hui – Tél.02.96.92.20.24
Le Comptoir Gâvrais – Tél.02.97.82.43.23

 

 

VIVE LA VIE, lecture littéraire et musicale

Vos escales du 7 au 11 juillet 2021
dans les cafés-librairies de Bretagne

VIVE LA VIE

Ulysse à l’Ouest – Bécherel (35) – mercredi 7 juillet à 19h
Le Bateau Livre – Pénestin (56) – jeudi 8 juillet à 20h
Le Comptoir Gâvrais – Gâvres (56) – vendredi 9 juillet à 20h30
La Dame Blanche – Port-Louis (56) – samedi 10 juillet à 20h
Le Tagarin – Binic-étables (22) – dimanche 11 juillet à 18h

VIVE LA VIE
Lecture musicale animée par les comédiennes Camille Kerdellant et Rozenn Fournier
accompagnées musicalement par Alain Philippe
présentée par Gaëlle Pairel

Les autrices et les œuvres sélectionnées

Gwenaëlle Abolivier

Son très beau roman d’arpentage – Tu m’avais dit Ouessant – nous emmène sur cette île entre immersion dans le paysage et rencontres avec les iliens.
Une invitation au voyage immobile, à l’introspection, à la rencontre.

C’est arrivé comme cela
Je suis entrée au sémaphore avec ce sentiment d’arriver à destination
avec un rêve de voyage immobile à vivre,
un rêve de huis clos.

couv_tumavaisditouessant

Ella Balaert

Un récit sensible et choral autour de l’absente, Prenez-soin d’elle nous amène à penser notre rapport à ceux et celles que l’on aime, à ce qui nous lie, à ce qui nous échappe.

Madame Kosta cherche Jo. Elle sent sa présence, elle ressent son absence. Elle a tout vu. Tout entendu. Jo lui a dit quelques mots et après, il y a eu ce petit bruit de chute, puis rien.

balaert-ella-prenez-soin-d-elle

Catherine Cusset

Deux livres sélectionnés pour cette autrice dont l’écriture nous raconte,
avec verve, humour et acuité, l’invisible et le sensible.
Dans Le côté gauche de la plage, la narratrice se raconte à travers cette plage du Finistère
qu’elle arpente depuis son enfance.
La haine de la famille est un texte jubilatoire sur la famille – à lire absolument avant les retrouvailles de Noël.

C’est toujours en Bretagne que ça se passe puisque, maintenant que nous vivons aux quatre coins du monde, c’est là que nous nous retrouvons l’été, Ploumor qu’elle déteste et que nous adorons.

cusset_haine_famille.indd

Claire Fourier

Sémaphore en mer d’Iroise est le récit de vie d’une femme qui se raconte au fil d’anecdotes et de portraits. Un livre sensible et vivant, lieu de mémoire. A partager entre générations.

Coiffée 1400, chaussée 1900, entre cap et pied indéfinissable, mon aïeule laissait en 1960 les soixante-huitards loin derrière.
Pourquoi débarquait-elle en ville ?
Elle avait faim de gens, soif d’une rasade d’humanité.

Couverture Le sémaphore

Albane Gellé

Instants suspendus entre gravité et légèreté, mélancolie et drôlerie, l’univers poétique d’Albane Gellé mêle toutes les émotions et nous emporte sur le fil de ses mots.

Mais quelle vie n’est pas ordinaire ? Moi je
découpe des cartes géographiques périmées en
carré, en rectangle, pour en faire des enveloppes,
des détails topographiques. Une façon
comme une autre de me sentir dans une sorte
d’intensité invincible. À mon voisin c’est l’Italie,
je lui envoie des mots d’amour, toute l’année je
lui fais des promesses secrètes (en écrivant des
phrases pour lui, mon cœur saute).
Ce sera bientôt janvier et je prépare mes meil-
leurs vœux, îles bretonnes, Afrique du Sud, petit
morceau de Sibérie. Je choisis les parcelles et je
copie les adresses avec une frénésie excitante.

NOS ABRIS couv

Fabienne Juhel

Quand la poésie raconte l’histoire, Fabienne Juhel réincarne Tristan Corbière, sa fantaisie, sa mélancolie, sa sensibilité à vif. La mâle-mort entre les dents raconte la pastorale de conlie ou comment traverser l’absurdie ?

Qui nous avait levés dans le Mois-noir – Novembre –
Et parqués comme des troupeaux
Pour laisser dans la boue, au Mois-plus-noir – Décembre –
Des peaux de mouton et nos peaux !

Couv.Tristan_Corbière_135x175_300dpi

Anne Lecourt

7 jours en face ou le très beau roman d’une femme qui revient sur les traces de son enfance.
Ce récit est un hymne à la vie plein de grâce, de force et de délicatesse.

Je me plais bien avec la vieille dame. Quand je sors de mes entretiens avec elle, je suis prise de l’envie de bondir, de courir, de rire et de pleurer. Prise d’un étourdissement d’images et de sensations. J’ouvre mon carnet pour écrire, les mots déboulent, capiteux, exubérants – ils s’emparent de l’histoire, ils racontent, hors de moi. La vie m’explose en pleine figure. Ma vie.

EBOOK-SEPT-JOURS-EN-FACE

Le calendrier 2021
du 7 au 11 juillet

Entrée libre – réservation conseillée