Libres en littérature

Le journaliste Edwy Plenel et Jean-Michel Le Boulanger invités par l’Ivraie

AUJOURD’HUI
Jeudi 22 décembre 2016 à 19h30
à la Salle des Fêtes de Douarnenez

 

Le « nous » des causes communes où s’invente concrètement l’espérance, là où nous vivons, là où nous travaillons, dans tous ces lieux où nous faisons déjà route ensemble. Le « nous » des audaces démocratiques, sociales et écologiques
sans lesquelles il n’est pas de confiance retrouvée dans un avenir partagé.

 

Journaliste indépendant, co-fondateur de Médiapart créé en 2008, Edwy Plenel est invité à Douarnenez par l’Ivraie pour échanger autour de ses essais Dire nous paru en mars 2016 et Sonnons l’alarme ! à paraître en janvier 2017 (éditions Don Quichotte). Cette rencontre s’inscrit dans la manifestation Rêvons demain organisée par la Fédération des Cafés-librairies de Bretagne. Jean-Michel Le Boulanger est docteur en géographie, maître de conférences en Patrimoine à l’université de Bretagne-Sud. Auteur de nombreux ouvrages sur la Bretagne, il est vice-président de la Région Bretagne, en charge de la Culture et des pratiques culturelles depuis 2010. Il vient de publier Manifeste pour une France de la diversité aux éditions Dialogues, essai préfacé par Edwy Plenel.

L’Histoire de l’écologie en Bretagne

Avec TUDI KERNALEGENN
à l’Ivresse des mots – Lampaul-Guimiliau
aujourd’hui samedi 19 novembre à 14h30
autour de Histoire de l’écologie en Bretagne, éditions Goater

 

Une histoire passionnante et documentée de l’écologie en Bretagne depuis l’émergence du naturalisme jusqu’aux enjeux contemporains auxquels notre région est confrontée.

Information & réservation conseillée :

L’Ivresse des Mots – 4, route de St
Sauveur – 29400 Lampaul-Guimiliau –
Tél. 02 98 67 95 19
Mel : ivressedesmots@orange.fr

Diplomatie … & poésie

Demain jeudi 17 novembre à 20h30
Le Bel Aujourd’hui – Tréguier (22)
Afghanistan – Pakistan

Jeune anthropologue, Georges Lefeuvre quitte la France pour découvrir le monde et s’arrête, au début des années 70, dans les montagnes afghano-pakistanaises habitées par la minorité des Kafir Kalash. Il apprend leur langue et étudie leur mode de vie notamment leurs productions agricoles (blé, miel…). Cette connaissance du terrain et de la langue le fait diplomate auprès de la France et de l’Union Européenne après l’invasion russe. Georges Lefeuvre a publié de nombreux articles (Le Monde Diplomatique, revues spécialisées) et ouvrages consacrés à cette partie du monde. Il est aussi traducteur de poésie dont ce recueil publié aux Éditions Folle Avoine : Mahiyas, poèmes villageois du Penjab en lien avec Laeeq Babree. Un parcours étonnant pour un voyage éclairant dans les montagnes afghano-pakistanaises.

Information & réservation conseillée :
Le Bel Aujourd’hui – 19, rue Ernest Renan
22220 Tréguier – Tél. 02 96 92 20 24
Mel : librairie-lebelaujourdhui@wanadoo.fr
Blog : librairie-lebelaujourdhui.blogspot.fr

Soirée poétique … à La Cabane à Lire

Ce mercredi 16 novembre à 19h
en présence de Maram Al-Masri
poétesse syrienne, talentueuse et engagée
à La Cabane à Lire – BRUZ

Lecture à deux voix de ses poèmes choisis dans ses recueils édités chez Bruno Doucey
dont Par la fontaine de ma bouche, La robe froisséeElle va nue ma libertéLe Rapt
pour évoquer la Syrie, l’engagement, la paix et la liberté, valeur fondamentale qui guide le
parcours et l’oeuvre de Maram Al-Masri

Une rencontre précédée d’une intervention au collège St Joseph de Bruz en matinée

Information et réservation auprès de La Cabane à Lire : 02.23.50.35.85
Place Marcel Pagnol – Bruz

L’agroécologie

Pierre Rabhi, Jacques Caplat
L’agroécologie, une éthique de vie
Actes Sud – Collection Domaine du possible – 2015 – 8 euros

 

L’agroécologie, telle que nous l’entendons, est la base d’une civilisation respectueuse des écosystèmes au sein desquels l’humain est un participant favorable à la vie, et non plus contre elle.
Pierre Rabhi

Agronome, administrateur de Agir pour l’environnement, proche du réseau semences paysannes, Jacques Caplat a publié de nombreux ouvrages parus dans la collection Domaine du possible : L’agriculture biologique pour nourrir l’humanité, démonstration (2012), Changeons d’agriculture (2014) et cet entretien avec Pierre Rabhi intitulé L’agroécologie, une éthique de vie. Ce chercheur plaide pour une agriculture biologique qui respecte les liens séculaires qui existent entre la plante, l’environnement et les techniques humaines. En résumé, l’agriculture est intimement liée à son milieu d’origine, aux hommes et aux animaux qui habitent ce territoire. Cette agriculture, définie comme biologique parce que issue de son environnement, se révèle alors la plus rentable. Son propos s’enrichit ici d’un entretien avec Pierre Rabhi qui oeuvre depuis 1962 pour l’agroécologie en Ardèche et en Afrique notamment. Ce dialogue nous permet de suivre le parcours et la philosophie de Pierre Rabhi et de redéfinir ce qu’est l’agroécologie : des productions agricoles adaptées à leur terroir. « La terre, le végétal, l’animal et l’humain sont de cette manière unis et indissociables« . Ce cri d’alarme contre la catastrophe environnementale en cours est aussi une proposition d’action : changer d’agriculture pour changer la société. Une conversation argumentée, passionnante qui met en scène deux hommes dans l’action, deux hommes dont la vie prouve le bien-fondé de leur combat, de leur démarche.

Demain mercredi 9 novembre 2016 à 20h30
Rencontre-projection* avec Jacques Caplat autour du film Demain et de ses essais. Un événement proposé par Lectures Vagabondes en partenariat avec le Cinéma St Michel dans le cadre de la manifestation Libres en littérature mise en oeuvre par la Fédération des Cafés-librairies de Bretagne.

Programme complet en UN CLIC
libre-en-litterature-2016-1

Information & réservation conseillée :
Lectures vagabondes – 28, avenue François Mitterrand
35340 Liffré – Tél.02 99 68 59 32
Mel : lecturesvagabondes@orange.fr
Blog : http://librairie-lectures-vagabondes.com
*Tarif de la séance : 3,80 euros

Libres en littérature… se poursuit

ce mercredi 9 novembre 2016

La Fédération des Cafés-librairies de Bretagne vous donne rendez-vous à
Livres In Room & Lectures Vagabondes
en partenariat avec le cinéma Le Majestic à St-Pol-de-Léon, le cinéma Saint Michel à Liffré & le Mois du film documentaire en Finistère

en présence de
Deux invités : le cinéaste Marc Petitjean & l’agronome Jacques Caplat que nous sommes ravis d’accueillir autour de deux documentaires – De Hiroshima à Fukushima et Demain  et de leurs livres 

 

Mercredi 9 novembre à 17h
Livres In Room – St-Pol-de-Léon (29)
De Hiroshima à Fukushima

Projection-débat* avec le cinéaste Marc Petitjean autour de son film De Hiroshima à Fukushima consacré au Dr Hida et à la question du nucléaire au Japon. Ce documentaire est enrichi d’un livre éponyme publié aux Éditions Albin Michel. Cette rencontre est organisée en partenariat avec le cinéma Majestic où se déroulera la séance suivie d’une discussion avec le réalisateur. Un événement organisé dans le cadre du Mois du Doc en Finistère. Marc Petitjean sera aussi présent au lycée Notre Dame du Kreisker dans la journée.

Information & réservation conseillée :
Livres in Room – 29, rue général Leclerc
29250 St Pol de Léon – Tél. 02 98 69 28 41
Mel : livresinroom@orange.fr
*Tarif de la séance : 4 euros

&

Mercredi 9 novembre à 20h30
Lectures Vagabondes – Liffré (35)
L’agroécologie

Projection- débat* avec Jacques Caplat, agronome et chercheur, autour de ses livres parus dans la collection Domaine du possible : L’agriculture biologique pour nourrir l’humanité, démonstration (2012), Changeons d’agriculture (2014) et son récent entretien avec Pierre Rabhi intitulé L’agroécologie, une éthique de vie et autour de la projection du film de Cyril Dion et Mélanie Laurent : Demain. Cette soirée est organisée en partenariat avec le cinéma Saint Michel où se déroulent la diffusion du documentaire et le débat à la fois scientifique, politique, économique et philosophique. Pour une alliance entre l’être humain et la nature.

Information & réservation conseillée :
Lectures vagabondes – 28, avenue François Mitterrand
35340 Liffré – Tél.02 99 68 59 32
Mel : lecturesvagabondes@orange.fr
Blog : http://librairie-lectures-vagabondes.com
*Tarif de la séance : 3,80 euros

De Hiroshima à Fukushima

Marc Petitjean
De Hiroshima à Fukushima, le combat du Dr Hida face aux ravages dissimulés du nucléaire
éditions Albin Michel – 2015 – 179 pages – 16 euros

La civilisation mécanique vient de parvenir à son dernier degré de sauvagerie. Il va falloir choisir, dans un avenir plus ou moins proche, entre le suicide collectif ou l’utilisation intelligente des conquêtes scientifiques. Il est permis de penser qu’il y a une indécence à célébrer une découverte qui se met d’abord au service de la plus formidable rage de destruction dont l’homme ait fait preuve depuis des siècles.
Albert Camus, éditorial de Combat en date du 8 août 1945 en réaction à Hiroshima, cité P.123-124 dans De Hiroshima à Fukushima

Marc Petitjean rencontre le Dr Hida en avril 2005. Ce médecin japonais, présent à Hiroshima le 6 août 1945, est confronté à l’horreur provoquée par cette première bombe nucléaire. Il soigne les blessés et réalise peu à peu les ravages des radiations externes et internes. Malgré la censure et les mensonges imposés par le gouvernement américain, relayés par l’état japonais, ce docteur consacre sa vie à révéler la vérité sur les victimes directes de la bombe et les nombreux japonais atteints par la contamination externe (suite à l’inhalation ou l’ingestion de particules radiocatives) longtemps niée par les gouvernements. Les rescapés de cette catastrophe nucléaire, les hibakusha, subissent de nombreuses humiliations et leur statut n’est que très tardivement reconnu par le gouvernement japonais. En 2011, suite à Fukushima, le docteur Hida confirme les dangers du nucléaire qu’il soit civil ou militaire.

Le cinéaste Marc Petitjean consacre deux documentaires à la vie de cet homme. Blessures intimes en 2006 et De Hirohima à Fukushima ainsi que ce livre éponyme édité en 2015. Ce documentaire très documenté, saisissant s’inspire de ces échanges avec ce médecin qui, au fil des années, constate que les bombardements atomiques n’ont pas seulement tuées cent quarante mille personnes les 6 et 10 août 1945 mais ont atteint par contamination externe un nombre important de japonais et ont eu une incidence sur la santé des générations qui sont nées après 1945. Le nucléaire civil présente aussi des dangers importants pour les populations dans le monde entier mais les mensonges d’état continuent malgré les accidents et le travail de dénonciation des scientifiques. « Six semaines après l’explosion de la bombe d’Hiroshima, l’occupant américain avait annoncé qu’il n’y avait plus de conséquences pour la santé ; le gouvernement japonais a répété le même scénario quelques mois après l’explosion de la centrale, déclarant que tout allait bien à Fukushima et qu’il n’y avait plus lieu de s’inquiéter« .

Dans le cadre de Libres en littérature, en partenariat avec le cinéma Majestic et le Mois du documentaire en Finistère, Livres In Room organise une projection* du documentaire De Hiroshima à Fukushima en présence du réalisateur Marc Petitjean mercredi 9 novembre à 17h.

 www.moisdudoc.commois-du-doc www.daoulagad-breizh.org

Information & réservation conseillée :
Livres in Room – 29, rue général Leclerc
29250 St Pol de Léon – Tél. 02 98 69 28 41
Mel : livresinroom@orange.fr
*Tarif de la séance : 4 euros

La culture burkinabé à Batz-sur-Mer

Samedi 5 novembre à partir de 10h
La Gède aux livres – Batz-sur-mer (44)
Pour un monde solidaire

En collaboration avec plusieurs associations dont Stan’Afrique et Les amis de Sabou, La Gède aux Livres vous convie à une journée consacrée au Burkina Faso à la Salle des fêtes de Batz-sur-Mer. Dès le matin, découvrez l’artisanat africain et la culture burkinabé à travers expositions et projections de films. L’après-midi, assistez aux débats organisés avec les intervenants des associations «Stan’Afrique» et «les amis de Sabou». À 16h, Mamadou Sall, conteur mauritanien, vous invite à entendre des contes dans une cabane à lire africaine. Découvrez tout au long de cet événement la sélection d’ouvrages proposée par la Gède aux livres notamment les albums jeunesse de Véronique Vernette auteure et illustratrice (éditions Points de suspension). Ses histoires sont inspirées par le Burkina Faso d’aujourd’hui dans lequel elle aime déambuler. Pour clore cette journée, un repas africain est prévu en soirée suivi d’une Veillée sous l’acacia proposée par Mamadou Sall.

 

Information & réservation conseillée :
La Gède aux Livres – 22 rue Jean XXIII – 44790
Batz-sur-Mer – Tél. 09 64 25 30 11
Mel : lagedeauxlivres@gmail.com

A l’Autre Rive rencontre avec Hervé Kempf et Anna Bednik

Demain samedi 5 novembre dès 14h
Week-end Convergence des Luttes
à L’Autre Rive – Berrien – 29

en présence de Hervé Kempf dès 14h autour des thèmes de l’oligarchie, de Notre-Dame-des-Landes notamment…Cette rencontre est suivie à 16h d’un débat avec Anna Bednik autour de son enquête au coeur de l’extractivisme : L’extractivisme, exploitation industrielle de la nature : logiques, conséquences, résistances (Éditions Le passager clandestin).

 

Information & réservation conseillée :
L’Autre Rive – Restidiou Vraz – 29690
Berrien – Tél. 02 98 99 72 58
Mel : lautre-rive@hotmail.fr
Blog : autrerive.hautetfort.com

Hervé Kempf est ce soir à La Dame Blanche

Dès 19h rendez-vous ce vendredi 4 novembre à La Dame Blanche
Concert des Tart’à gueules suivi de la rencontre avec le journaliste Hervé Kempf
autour de ses essais et son travail de journaliste consacrés notamment à Notre-Dame-des-Landes
Une discussion animée par Joël Jouanneau, journaliste, auteur et metteur en scène

Hervé Kempf est journaliste, essayiste et le fondateur du quotidien de l’écologie REPORTERRE  https://reporterre.net/
Son essai Notre-Dame-des- Landes (Éditions Seuil) analyse de façon très vivante et argumentée l’histoire de cet aéroport devenu emblème de la résistance. Cette lutte contre l’aéroport n’est pas seulement écologique, elle porte aussi « une volonté de s’émanciper du système dont le projet d’aéroport n’est qu’un symptôme». Contre une oligarchie répressive, les habitants de cette zone à défendre invente une manière de vivre démocratique et respectueuse de l’environnement.

 

Information & réservation conseillée :

La Dame Blanche – 35 Grande Rue – 56290
Port-Louis – Tél. 02 97 82 45 11
Blog : www. la-dameblanche.fr