Libres en littérature

ENFANCE(S)

Du mercredi 18 octobre au samedi 18 novembre

L’enfance(s) s’invite dans les Cafés-librairies

Libres-en-litterature-2017-couv

Programme complet en un CLIC : ENFANCE(s) – 7ème édition Libre en littérature

Rencontrez cette semaine

Carole Martinez le mercredi 18 octobre à Lectures Vagabondes – Liffré –
en  partenariat avec la Médiathèque
Marie Le Gall le jeudi 19 et vendredi 20 octobre à Livres In Room – St Pol de Léon –
et L’Ivresse des Mots en partenariat avec la Médiathèque de Lampaul Guimiliau
Yvon Le Men le samedi 21 octobre au Comptoir Gâvrais – Gâvres

& bientôt dans nos librairies :


Éric Chevillard, Delphine Coulin, Alain et Désirée Frappier,
Yann Fiévet, Joël Jouanneau, Li-Chin Lin, Jean Rey,
Jean Rouaud, Insa Sané & Marie Sizun

Autour des dessins originaux de Elza Lacotte
exposés à La Dame Blanche dès le 10 octobre 2017

Mon étrange soeur

Mon étrange soeur
Marie Le Gall
Ed.Grasset – 214 p. – 18 € – 2017

 

Dix neuf ans, oui. Tu avais dix-neuf ans de plus que moi. Sans doute m’avais-tu tellement appelée dans ton exil sur la Terre, dans tes rêves ou tes prières ! J’ai fini par t’entendre. J’ai fini par naître. Ce fut comme si j’étais sortie de toi et non de notre mère. Jouets d’un destin absurde,
deux soeurs unies dans un seul être, bancal, errant, perdu.

Ce nouveau roman de Marie Le Gall nous plonge dans une histoire singulière, puissante et émouvante portée par la folie et le secret de famille. La narratrice raconte le rapport complexe et viscéral qui l’unit à  son étrange soeur et leurs destins, comme en miroir, brisés par la maladie, l’absence, le silence et la douleur.

Qui étais-tu ma petite grande soeur ? Ma seconde maman…ma maman…ma blessure, ma jumelle… ma soeur, mon amour. Ma déraison.

L’auteure s’empare de ses souvenirs, des photographies, de l’écriture et remonte le fil de la mémoire familiale : l’année 1936 pendant laquelle le premier enfant naît dans des conditions difficiles. Son enfance et son adolescence – entre innocence et premiers débordements – puis l’arrivée du deuxième bébé, dix-neuf ans plus tard :

La soeur avait une soeur, si petite qu’on crut bien souvent
qu’il s’agissait de son enfant.

La narratrice revisite avec force et sensibilité les mythes et les mensonges pour faire émerger la vérité, trouver enfin sa propre place, échapper à l’enfermement et reprendre les rênes d’une vie empêchée. Une quête âpre, tendue et bouleversante.

Gaëlle Pairel, coordinatrice de la FCLB

 

Rencontres avec Marie Le Gall – Libres en littérature 2017
Prix du roman de la ville de Carhaix 2017 pour Mon étrange soeur
Le jeudi 19 octobre – 18h30 – Livres in Room – St Pol-de-Léon
Le vendredi 20 octobre – 20h30 – Médiathèque de Lampaul -Guimiliau partenaire de L’Ivresse des Mots

Informations & réservations :
Livres In Room – 02.98.69.28.41 – livresinroom@orange.fr
L’Ivresse des mots – 02.98.67.95.19 – ivressedesmots@orange.fr

Soirée littéraire avec Carole Martinez

LA TERRE QUI PENCHE
Carole Martinez
Editions Gallimard, 2015, 20€

A tes côtes, je m’émerveille.
Blottie dans mon ombre, tu partages ma couche.
Tu dors, ô mon enfance,
Et, pour l’éternité, dans la tombe, je veille.

La Loue – La terre qui penche, la rivière qui court – revient dans ce troisième opus de Carole Martinez. Cette rivière meurtrière ou aimante autour de laquelle les protagonistes de ce conte se rencontrent, se découvrent, s’aiment et se perdent. Blanche a 11 ans et son sort de princesse est peu enviable auprès de Martin, son père, châtelain violent et coureur de jupon qui la mène à la badine. Blanche rêve d’écrire et de lire mais il le lui interdit, lui qui ne veut pas que le diable s’empare d’elle. Promise à Aymon, enfant roi fou et solaire, elle quitte la demeure paternelle et se révèle dans cette nouvelle vie qui lui offre la connaissance, la liberté, l’amour . Elle va aussi apprendre auprès de la Dame verte l’histoire de sa naissance, celle de ses parents et s’émancipe pour toujours de ses peurs et de l’ignorance.

Je suis une femme à présent, une femme qui sait lire, je peux écrire en mon nom. Je briserai les badines sur les côtes de ceux qui m’en menaceront, je ferai la nique au diable et je mordrai les enfants qui jettent des cailloux aux pendus.
Bouc me l’a dit,
plus personne ne parviendra à me contraindre désormais
et mon père l’a compris.

La narration se construit à deux voix – celles de La vieille âme et de la petite fille – deux voix qui nous dévoilent au fil des chapitres le destin de Blanche. Révoltée par sa condition, Blanche incarne une petite fille malgré tout docile, assoiffée d’amour, de savoir et de connaissance. Nous sommes en 1361 en Bourgogne où la vie est âpre, où les croyances et la peur sont inculquées aux enfants, où l’homme, la femme, les animaux et la nature se lient et se côtoient entre amour et haine. Dans ce Moyen-âge cher à Carole Martinez, les femmes s’émancipent dans un monde brutal où la mort, l’oppression et la violence sont omniprésentes. Son écriture tendue, ciselée, poétique porte un texte picaresque où se mêlent la filiation, la quête de soi et la vertu de la connaissance. Cruel, sensuel et drôle, La terre qui penche nous ensorcelle littéralement.

Gaëlle Pairel, coordinatrice de la FCLB

Dans le cadre de Libres en littérature consacrée à l’enfance
Lectures vagabondes vous invite à une rencontre avec Carole Martinez
en partenariat avec la Médiathèque de Liffré

Mercredi 18 octobre à 20h

PROGRAMME COMPLET EN UN CLIC : ENFANCE(s) – 7ème édition Libre en littérature

 

Information & réservation :
Lectures Vagabondes – 28, avenue François Mitterrand 35340 Liffré
Tél. 02 99 68 59 32 – Mél. lecturesvagabondes@orange.fr – www.librairie-lectures-vagabondes.com

 

 

 

La rentrée littéraire des Cafés-librairies de Bretagne

Rendez-vous du 18 octobre au 18 novembre
dans les Cafés-librairies de Bretagne
l’enfance s’invite
dans les rencontres littéraires
de Libres en littérature 2017

 

Libres-en-litterature-2017-couv

en présence de

Éric Chevillard, Delphine Coulin,
Alain et Désirée Frappier,
Yann Fiévet, Joël Jouanneau,

Marie Le Gall, Yvon Le Men, Li-Chin Lin,
Carole Martinez, Jean Rey, Jean Rouaud,
Insa Sané, Marie Sizun

 

 

Exposition des illustrations d’Elza Lacotte
autour de L’Albatros de Charles Baudelaire

à paraître aux éditions Le Ver à soie

 

PROGRAMME COMPLET EN UN CLIC
ENFANCE(s) – 7ème édition 

Le nouvel opus de Désirée et Alain Frappier

Là où se termine la terre
CHILI 1948 – 1970
éditions Steinkis, 20 euros, 2017

J’ai pris de l’avance
dans mon récit
parce que c’est aussi ça l’exil
la permanence de la perte…

C’est l’histoire de Pedro, de son enfance au Chili « là où se termine la terre » selon son père Guillermo Atias, avocat et auteur condamné à l’exil en 1973 après le coup d’état contre Salvador Allende. C’est l’histoire du Chili et celle d’un monde en pleine effervescence où les peuples rêvent d’un monde plus juste et souhaitent s’émanciper de l’impérialisme américain et de l’appétit des puissants. C’est l’histoire d’un continent pour qui Cuba et le Che symbolisent cette liberté d’être et de choisir. C’est notre histoire racontée à travers le regard d’un enfant devenu jeune homme. C’est celle de nos rêves qui ne cessent de se cogner à la réalité brutale et répressive d’hommes et d’états prédateurs.

Désirée et Alain Frappier forment depuis leur premier album A l’ombre de Charonne (éditions Mauconduit) un duo talentueux et percutant. Chacun de leur album nous raconte l’histoire contemporaine à travers le destin singulier d’un personnage réel. Ce nouvel opus consacré au Chili et à la vie de Pedro est un véritable coup de maître qui confirme la force et la pertinence de leur travail d’auteur. Désirée signe ici une narration incarnée, tendue, richement documentée, à la fois singulière et universelle. A travers les souvenirs de Pedro qui est le narrateur, Désirée retrace les enjeux de la guerre froide et ses conséquences sur la vie des chiliens. Cette chronique vivante et passionnante est portée par une mise en page dynamique et la puissance du dessin d’Alain. La couverture révèle à elle seule la beauté, l’humanité et l’intensité qui se dégagent de son trait. La vie de Pedro et de son pays se poursuit puisque un deuxième tome est en cours d’écriture. Cette première partie s’achève sur une double page noire qui traduit l’obscurantisme dans lequel la dictature de Pinochet plonge le Chili. Comme de nombreux compatriotes, Pedro est arrêté :

Et tandis qu’on me dégringolera dans les escaliers,
tandis que j’entendrai les cris de ma mère,
je sentirai s’abattre sur moi le poids de la nuit…

Gaëlle Pairel, coordinatrice de la Fédération des Cafés-librairies de Bretagne

A SUIVRE EVIDEMMENT

Dans le cadre de la 7ème édition de notre manifestation Libres en littérature dont le thème, cette année, est ENFANCE(S), la Fédération des Cafés-librairies de Bretagne et les libraires ont le plaisir de vous convier à rencontrer Alain & Désirée Frappier :

portrait-pedro

Mercredi 8 novembre à Livres In Room – St Pol – 29
Jeudi 9 novembre au Bel Aujourd’hui – Tréguier – 22
Vendredi 10 novembre aux Bien-aimés – Nantes – 44
Samedi 11 novembre à L’Autre Rive – Berrien – 29

Libres-en-litterature-2017-couv

Programme complet en un CLIC : ENFANCE(s) – 7ème édition Libre en littérature

Le journaliste Edwy Plenel et Jean-Michel Le Boulanger invités par l’Ivraie

AUJOURD’HUI
Jeudi 22 décembre 2016 à 19h30
à la Salle des Fêtes de Douarnenez

 

Le « nous » des causes communes où s’invente concrètement l’espérance, là où nous vivons, là où nous travaillons, dans tous ces lieux où nous faisons déjà route ensemble. Le « nous » des audaces démocratiques, sociales et écologiques
sans lesquelles il n’est pas de confiance retrouvée dans un avenir partagé.

 

Journaliste indépendant, co-fondateur de Médiapart créé en 2008, Edwy Plenel est invité à Douarnenez par l’Ivraie pour échanger autour de ses essais Dire nous paru en mars 2016 et Sonnons l’alarme ! à paraître en janvier 2017 (éditions Don Quichotte). Cette rencontre s’inscrit dans la manifestation Rêvons demain organisée par la Fédération des Cafés-librairies de Bretagne. Jean-Michel Le Boulanger est docteur en géographie, maître de conférences en Patrimoine à l’université de Bretagne-Sud. Auteur de nombreux ouvrages sur la Bretagne, il est vice-président de la Région Bretagne, en charge de la Culture et des pratiques culturelles depuis 2010. Il vient de publier Manifeste pour une France de la diversité aux éditions Dialogues, essai préfacé par Edwy Plenel.

L’Histoire de l’écologie en Bretagne

Avec TUDI KERNALEGENN
à l’Ivresse des mots – Lampaul-Guimiliau
aujourd’hui samedi 19 novembre à 14h30
autour de Histoire de l’écologie en Bretagne, éditions Goater

 

Une histoire passionnante et documentée de l’écologie en Bretagne depuis l’émergence du naturalisme jusqu’aux enjeux contemporains auxquels notre région est confrontée.

Information & réservation conseillée :

L’Ivresse des Mots – 4, route de St
Sauveur – 29400 Lampaul-Guimiliau –
Tél. 02 98 67 95 19
Mel : ivressedesmots@orange.fr

Diplomatie … & poésie

Demain jeudi 17 novembre à 20h30
Le Bel Aujourd’hui – Tréguier (22)
Afghanistan – Pakistan

Jeune anthropologue, Georges Lefeuvre quitte la France pour découvrir le monde et s’arrête, au début des années 70, dans les montagnes afghano-pakistanaises habitées par la minorité des Kafir Kalash. Il apprend leur langue et étudie leur mode de vie notamment leurs productions agricoles (blé, miel…). Cette connaissance du terrain et de la langue le fait diplomate auprès de la France et de l’Union Européenne après l’invasion russe. Georges Lefeuvre a publié de nombreux articles (Le Monde Diplomatique, revues spécialisées) et ouvrages consacrés à cette partie du monde. Il est aussi traducteur de poésie dont ce recueil publié aux Éditions Folle Avoine : Mahiyas, poèmes villageois du Penjab en lien avec Laeeq Babree. Un parcours étonnant pour un voyage éclairant dans les montagnes afghano-pakistanaises.

Information & réservation conseillée :
Le Bel Aujourd’hui – 19, rue Ernest Renan
22220 Tréguier – Tél. 02 96 92 20 24
Mel : librairie-lebelaujourdhui@wanadoo.fr
Blog : librairie-lebelaujourdhui.blogspot.fr

Soirée poétique … à La Cabane à Lire

Ce mercredi 16 novembre à 19h
en présence de Maram Al-Masri
poétesse syrienne, talentueuse et engagée
à La Cabane à Lire – BRUZ

Lecture à deux voix de ses poèmes choisis dans ses recueils édités chez Bruno Doucey
dont Par la fontaine de ma bouche, La robe froisséeElle va nue ma libertéLe Rapt
pour évoquer la Syrie, l’engagement, la paix et la liberté, valeur fondamentale qui guide le
parcours et l’oeuvre de Maram Al-Masri

Une rencontre précédée d’une intervention au collège St Joseph de Bruz en matinée

Information et réservation auprès de La Cabane à Lire : 02.23.50.35.85
Place Marcel Pagnol – Bruz

L’agroécologie

Pierre Rabhi, Jacques Caplat
L’agroécologie, une éthique de vie
Actes Sud – Collection Domaine du possible – 2015 – 8 euros

 

L’agroécologie, telle que nous l’entendons, est la base d’une civilisation respectueuse des écosystèmes au sein desquels l’humain est un participant favorable à la vie, et non plus contre elle.
Pierre Rabhi

Agronome, administrateur de Agir pour l’environnement, proche du réseau semences paysannes, Jacques Caplat a publié de nombreux ouvrages parus dans la collection Domaine du possible : L’agriculture biologique pour nourrir l’humanité, démonstration (2012), Changeons d’agriculture (2014) et cet entretien avec Pierre Rabhi intitulé L’agroécologie, une éthique de vie. Ce chercheur plaide pour une agriculture biologique qui respecte les liens séculaires qui existent entre la plante, l’environnement et les techniques humaines. En résumé, l’agriculture est intimement liée à son milieu d’origine, aux hommes et aux animaux qui habitent ce territoire. Cette agriculture, définie comme biologique parce que issue de son environnement, se révèle alors la plus rentable. Son propos s’enrichit ici d’un entretien avec Pierre Rabhi qui oeuvre depuis 1962 pour l’agroécologie en Ardèche et en Afrique notamment. Ce dialogue nous permet de suivre le parcours et la philosophie de Pierre Rabhi et de redéfinir ce qu’est l’agroécologie : des productions agricoles adaptées à leur terroir. « La terre, le végétal, l’animal et l’humain sont de cette manière unis et indissociables« . Ce cri d’alarme contre la catastrophe environnementale en cours est aussi une proposition d’action : changer d’agriculture pour changer la société. Une conversation argumentée, passionnante qui met en scène deux hommes dans l’action, deux hommes dont la vie prouve le bien-fondé de leur combat, de leur démarche.

Demain mercredi 9 novembre 2016 à 20h30
Rencontre-projection* avec Jacques Caplat autour du film Demain et de ses essais. Un événement proposé par Lectures Vagabondes en partenariat avec le Cinéma St Michel dans le cadre de la manifestation Libres en littérature mise en oeuvre par la Fédération des Cafés-librairies de Bretagne.

Programme complet en UN CLIC
libre-en-litterature-2016-1

Information & réservation conseillée :
Lectures vagabondes – 28, avenue François Mitterrand
35340 Liffré – Tél.02 99 68 59 32
Mel : lecturesvagabondes@orange.fr
Blog : http://librairie-lectures-vagabondes.com
*Tarif de la séance : 3,80 euros