Thé, café et poésie

Louis-Philippe Dalembert en rencontres-lectures

Nous avons le plaisir de vous convier à deux soirées-lectures
en compagnie du romancier et poète
Louis-Philippe Dalembert

L.P Dalembert_Oumeya El Ouadie

Mercredi 8 septembre à 20h30 – Lectures Vagabondes – Liffré (35)
Jeudi 9 septembre à 18h30 – Livres In Room – Saint-Pol-de-Léon (29)

autour de son recueil poétique Cantique du balbutiement
et de son roman choral Milwaukee Blues

Cantique du balbutiement 

Cantique-du-balbutiement_300dpi-1

Quinze poèmes dédiés à l’enfance, cet âge qui irrigue toute notre vie. Ancrés dans une nature omniprésente, les vers lyriques de l’auteur nous transportent au seuil de notre humanité, à l’heure
où l’on éprouve et réinvente le monde.

Puis l’enfance poursuivit son chemin
libre et heureuse
défiant le bégaiement et la faim
l’absence cette grande muette
défiant le monde entier des choses

Une île à l’odeur de café grillé moulu sur laquelle soufflent les hurlements des vents, une époque empreinte de mystères et des rumeurs sourdes de l’absence.

Ô enfance
d’où et quels sommes-nous

MILWAUKEE BLUES

MilwaukeeBlues-2

Roman choral prenant, émouvant, édifiant qui nous raconte Emmett Till tué, étouffé sous les genoux d’un policier. Inspiré par la trajectoire de vie de George Floyd, Louis-Philippe Dalembert nous fait entendre la voix de ceux qui ont aimé Emmett Till – sa maitresse, son coach, sa fiancée… – et dresse le portrait d’une Amérique qui n’offre pas les mêmes chances à ses enfants. Dans ce roman REMARQUABLE, l’absence est le fil conducteur d’une vie qui se déconstruit peu à peu : manque d’amour, de confiance, de sens. Pourtant, chacun-e a aimé Emmett Till et a cru en sa destinée.

Entre le recueil et le roman, nous retrouvons cette superbe « lettre à mon fils » de Langston Hugues, poème que Louis-Philippe Dalembert aime à transmettre, que le coach offre en lecture à Emmett Till.

Bienvenue lors de ces deux rencontres-lectures entre prose et poésie.

Photographie L.P-Dalembert par Oumeya-El-Ouadie

Information & réservation :
Lectures vagabondes
28 avenue François Mitterrand, 35340 Liffré
Tél.02 99 68 59 32 – 
lecturesvagabondes@orange.fr

Livres In Room
29 rue Général Leclerc, 29250 Saint-Pol de Léon
Tél.02 98 69 28 41
contact@livresinroom.fr – www.livresinroom.fr

Soirée poétique au Comptoir Gâvrais avec TITI ROBIN

Vendredi 20 août 2020 à 20h30
rendez-vous poétique avec TITI ROBIN

Portrait Titi Robin _ @Louis Vincent _ 3

autour de son recueil
Je t’ai bue sans sucre, mon amertume

MEP_Couv-Titi(Riveneuve, 2019)

Pain citron pois cassés, désir

Titi Robin, musicien nomade aux confluences des cultures gitanes, orientales et européennes, se pose le temps d’une escale au Comptoir gâvrais, lieu dédié au voyage et à la rencontre. Auteur de textes poétiques réunis dans ce recueil Je t’ai bue sans sucre, mon amertume (Riveneuve, 2019), Titi Robin nous embarque au cœur de ses mots bercés par le son de sa guitare et de son bouzouq. L’écriture sensuelle de Titi Robin se déploie, ancrée dans le réel, les éléments, les douceurs et les douleurs du monde.

Je sens ton souffle
Sens-tu le mien
étoiles filantes
Sucre roux
Draps de coton
Lait cru*

Mots épurés, sussurés au son d’une musique envoûtante. Instants simples, troublants et émouvants à partager au plus près de l’océan.

Information & réservation :
Le Comptoir Gâvrais
Tél.02.97.82.43.23

 

SAPHO

Vendredi 25 juin à 20h30
Rencontres-lectures avec SAPHO
à Ulysse à l’Ouest – Bécherel – 35

Avec le temps

Aujourd’hui, rencontre-lectures avec SAPHO autour de son journal au bord (éditions Bruno Doucey), recueil intime écrit au bord d’une fenêtre de la Villa Médicis à Rome, au bord du monde comme il est, comme il va.

Au fil des heures, entre jour et nuit, la poésie se fait danse, chant, mélopée, confidences. L’écriture de Sapho est en mouvement, bercée par le temps suspendu, éphémère, éternel ; elle est un appel, un questionnement, un écho à ce qui nous précède et ce qui advient. C’est la vie – légère et âpre – qui coule dans chacun de ses poèmes sensibles, drôles, intenses. Une poésie qui fait sens et dessine des possibles, au-delà de la barbarie.

je crois que j’écris aujourd’hui
je crois que la parole est puissante
je crois que chanter le monde le produit
je crois au temps profond de l’art

Bienvenue à cette soirée-lectures en présence de Sapho au cœur de ce recueil vibrant qu’elle nous invite à arpenter en toute liberté.

 

Information & réservation :
Ulysse à l’Ouest
3 rue de la chanvrerie, 35190 Bécherel
Tél.09 86 32 51 56

En toute légèreté

Rencontre-lectures poétique avec
Albane Gellé

Vendredi 4 juin 2021 à 18h00
La Gède aux livres – Batz-sur-Mer – 44 

Albane Gellé nous invite dans Nos abris, recueil éminemment poétique illustré par les lithographies d’Anne Leloup (Esperluète). Sensible, profonde et légère, décalée, la poésie d’Albane Gellé nous offre une respiration drôle et délicate qui nous permet d’affronter les fragilités du monde, de la nature, des êtres.

Je devrais pourtant faire quelque chose,
empêcher les larmes de se déverser comme ça.
Mais je me laisse chaque fois surprendre, c’est
idiot. Ça peut-être à cause d’une simple chaise
sur laquelle personne ne vient plus s’asseoir. Ou
d’un loup qui ne trouve plus sa meute. Ou d’un
visage qui s’efface.

Une poésie pétrie d’enfance dans ce qu’elle nous emporte dans un monde onirique où tout est possible, surtout la liberté. Une suite de petits monologues ou quelques solitudes solidaires à découvrir à voix haute lors de cette soirée-lectures. Une bulle poétique en présence d’Albane Gellé est proposée aux élèves du collège Saint Jean-Baptiste à Guérande pendant l’après-midi.

Information & réservation :
La Gède aux Livres
22 rue Jean XXIII, 44740 Batz-sur-Mer – Tél.09 64 25 30 11 – lagedeauxlivres@gmail.com

Rencontre-lectures autour de La géante

En présence de
Laurence Vilaine


Vendredi 28 mai à 18h – La Dame Blanche – Port-Louis – 56
Samedi 29 mai à 15h30 – L’écume… – Île-de-Groix – 56

De lettres en fagots, le désir

Dans ce roman lumineux, La Géante (Zulma), la narratrice, Noële, nous conte une histoire d’amour dans laquelle s’entremêlent de multiples destins forgés au pied de la Géante, montagne généreuse et protectrice. Arpentée par la Tante, Noële, Rimbaud, Maxim, Carmen, elle les accueille et leur offre, nuit et jour, de dérouler leurs peines et leurs espérances.

Dans la pénombre, j’ai cherché des traces, des empreintes de pas, des branches cassées, elle était forcément toute proche, passée par là juste avant et maintenant sans doute quelque part à reprendre des forces,  parce que si la Géante ronchonne et ressasse comme une aïeule, elle veille sur les humains, elle pose des pierres pour qu’ils s’asseyent, fait dépasser des falaises pour leur faire des toits et se serrer les arbres pour barrer le vent,  elle creuse des grottes et forcément la femme qui monte s’abritait dans l’une d’elles,  à l’écart des sangliers, peut-être sur un tapis de mousse, elle méritait bien ça.

lageante - couverture

Bienvenue à ces deux rencontres-lectures en compagnie de Laurence Vilaine autour de ce nouvel opus puissant, poétique et bouleversant.

Information & réservation :
La Dame Blanche
35 Grande rue, 56290 Port Louis
Tél.02 97 82 45 11

L’écume…
3 Place de l’église, 56590 Groix
Tél.02 97 56 42 67
lecume-groix@orange.fr

Souad Labbize au Bel Aujourd’hui

Samedi 22 mai à 14h30
Tréguier

Nous avons le bonheur de retrouver avec vous les chemins de le poésie

Rencontre-lectures
en présence de Souad Labbize

Rencontre-lectures avec Souad Labbize, autrice et éditrice, autour de son nouvel opus Enfiler la chemise de l’aïeule, de ses Brouillons amoureux (éditions des Lisières) et de son recueil Je franchis les barbelés éditions Bruno Doucey)

Ne me fixe pas
il y a dans tes yeux
le reflet indiscret
de ce qui échappe
à ma pudeur
quand tu apparais

Brouillons amoureux, délicatesse des sentiments, tremblement des émois, élan des corps retenus, intimité dévoilée par petites touches. L’amour se vit en silence et les peines de cœur affleurent à l’heure des rendez-vous manqués. Dans ce très beau recueil, la mélancolie de Souad Labbize se déploie en arabe et en français. Ses vers nous disent aussi l’envie d’échapper à toute définition et de trouver le chemin de son indépendance.

Il s’agit
de quitter le pays
légère
valise en soute
sac en cabine
le reste
n’est pas déclaré
le reste
n’a pas de bagage
à sa taille
l’avion décolle
les bagages intimes
tombent en pluie
de leur cachette

Je franchis les barbelés

Rencontre-lectures avec Souad Labbize, poétesse libre et insoumise, douce et engagée pour évoquer l’universel du sentiment amoureux et la nécessité de refuser toute forme de soumission.

Information & réservation OBLIGATOIRE :
Librairie Le Bel Aujourd’hui
19 rue Ernest Renan, 22 220 Tréguier
Tél.02 96 92 20 24
librairie@librairie-lba.com
librairie-lba.com

La géante en poésie

En présence de
Laurence Vilaine


Vendredi 28 mai à 18h – La Dame Blanche – Port-Louis – 56
Samedi 29 mai à 18h – L’écume… – Île-de-Groix – 56

De lettres en fagots, le désir

Dans ce roman lumineux, La Géante (Zulma), la narratrice, Noële, nous conte une histoire d’amour dans laquelle s’entremêlent de multiples destins forgés au pied de la Géante, montagne généreuse et protectrice. Arpentée par la Tante, Noële, Rimbaud, Maxim, Carmen, elle les accueille et leur offre, nuit et jour, de dérouler leurs peines et leurs espérances.

Dans la pénombre, j’ai cherché des traces, des empreintes de pas, des branches cassées, elle était forcément toute proche, passée par là juste avant et maintenant sans doute quelque part à reprendre des forces,  parce que si la Géante ronchonne et ressasse comme une aïeule, elle veille sur les humains, elle pose des pierres pour qu’ils s’asseyent, fait dépasser des falaises pour leur faire des toits et se serrer les arbres pour barrer le vent,  elle creuse des grottes et forcément la femme qui monte s’abritait dans l’une d’elles,  à l’écart des sangliers, peut-être sur un tapis de mousse, elle méritait bien ça.

lageante - couverture

Bienvenue à ces deux rencontres-lectures en compagnie de Laurence Vilaine autour de ce nouvel opus puissant, poétique et bouleversant.

Information & réservation :
La Dame Blanche
35 Grande rue, 56290 Port Louis
Tél.02 97 82 45 11

L’écume…
3 Place de l’église, 56590 Groix
Tél.02 97 56 42 67
lecume-groix@orange.fr

La poésie vous donne rendez-vous

à la lisière

Samedi 22 mai à 14h30
Le Bel Aujourd’hui – Tréguier

En présence de Souad Labbize

 

Rencontre-lectures avec Souad Labbize, autrice et éditrice, autour de son nouvel opus Enfiler la chemise de l’aïeule, de ses Brouillons amoureux (éditions des Lisières) et de son recueil Je franchis les barbelés ( éditions Bruno Doucey)

Ne me fixe pas
il y a dans tes yeux
le reflet indiscret
de ce qui échappe
à ma pudeur
quand tu apparais

Brouillons amoureux, délicatesse des sentiments, tremblement des émois, élan des corps retenus, intimité dévoilée par petites touches. L’amour se vit en silence et les peines de cœur affleurent à l’heure des rendez-vous manqués. Dans ce très beau recueil, la mélancolie de Souad Labbize se déploie en arabe et en français. Ses vers nous disent aussi l’envie d’échapper à toute définition et de trouver le chemin de son indépendance.

Il s’agit
de quitter le pays
légère
valise en soute
sac en cabine
le reste
n’est pas déclaré
le reste
n’a pas de bagage
à sa taille
l’avion décolle
les bagages intimes
tombent en pluie
de leur cachette

Je franchis les barbelés

Rencontre-lectures avec Souad Labbize, poétesse libre et insoumise, douce et engagée pour évoquer l’universel du sentiment amoureux et la nécessité de refuser toute forme de soumission.

Information & réservation :
Librairie Le Bel Aujourd’hui
19 rue Ernest Renan, 22 220 Tréguier
Tél.02 96 92 20 24
librairie@librairie-lba.com
librairie-lba.com

 

 

Duo tendre, drôle & poétique

Sébastien Joanniez, auteur, comédien
en duo avec
le clarinettiste Pierre Lassailly

Vendredi 2 avril à 14h – Collège Saint-Joseph – Bruz – 35
Lecture musicale de  J’aime pas ma sœur (rouergue)

Samedi 3 avril à 11h -La Cabane à Lire – Bruz – 35
Lecture musicale de  J’aime pas ma sœur (rouergue)

Couv J-aime pas ma petite soeur

Samedi 3 avril à 16h – La Dame Blanche – Port-Louis – 56
Lecture musicale de Chouf (Espaces 34)

Chouf_Couv_HD

On dirait rien longtemps
(puis tout à coup tout)

Sébastien Joanniez nous emporte avec force dans son univers plein de sens, de sensibilité et d’humour. En compagnie du clarinettiste Pierre Lassailly, l’auteur nous propose une lecture musicale de ce texte jubilatoire et universel : J’aime pas ma sœur*. Tour à tour, la petite et la grande sœur expriment tout le mal qu’elles pensent l’une de l’autre ; monologues à la langue bien pendue d’où émergent avec drôlerie, la colère, les disputes, les caprices, les ras-le-bol de la famille. Mails il y a aussi les châteaux de sable et l’entraide et,au bout d’un cornet de glace, l’amour sororal.

Je sais que c’est mal.
J’essaye de l’aimer ma petite sœur.
Mais c’est plus fort que moi.
J’arrive pas à m’empêcher de la détester.
Mais je l’aime aussi des fois.
Quand je la vois pas.
Quand elle est partie en vacances.
Quand elle est allée chez une copine.
Là je l’aime.
Mais sinon je la déteste de tout mon cœur

Autre couple passionnel mis en mots, en voix et en musique par ce duo d’artistes, CHOUF, trilogie théâtrale consacrée à la parole de celles et ceux qui sont en lien avec l’Algérie. Au fil des souvenirs et des silences, de ces échanges réels et imaginaires, se tisse une histoire plurielle et contemporaine de ce pays méditerranéen. Dans toute sa diversité, sa complexité, ses fractures nées de la guerre, de la torture, de l’exil. Avec pudeur, subtilité et humour, Chouf* évoque la vie d’aujourd’hui tiraillée entre deux rives, les espoirs d’une vie enfin réconciliée.

l’Algérie
elle me manque un peu
pas trop
des fois
beaucoup
je sais pas
elle me manque partout

Information & réservation OBLIGATOIRE :
La Cabane à Lire
16 Place Marcel Pagnol, 35170 Bruz
Tél.02 23 50 35 85
contact@lacabanealire.fr – www.lacabanealire.fr

La Dame Blanche
35 Grande rue, 56290 Port Louis
Tél.02 97 82 45 11

Rendez-vous poétique

Aux Bien-aimés
en présence de Cathie Barreau

Samedi 27 mars 2021 à 11h

Aux lisières des corps

couvNATALIA

Rencontre-lectures avec Cathie Barreau à l’occasion de la parution de
lettre de natalia gontcharova à alexandre pouchkine,
roman superbement illustré par les dessins à l’aquarelle de Patricia Cartereau.

Cette lettre de Natalia est une adresse puissante faite à son mari pour lui confier tout ce qu’il n’a pas su voir ni partager, tout ce qu’il ignore du désir féminin, de la découverte de l’autre, de ce dialogue à tisser entre les âmes et les corps. Nous sommes un soir d’hiver à l’heure où Pouchkine agonise et sa femme lui écrit leur rendez-vous manqué.

Tu t’es fourvoyé en pensant le sexe du mauvais côté : celui de l’homme. Pourquoi n’as-tu pas laissé le poète que tu étais partir à la recherche de la femme
qui apparaissait parfois dans ton miroir ?

Rythmée par les bruissements nocturnes et les gémissements du poète mourant, cette confession vibrante, émouvante, sensuelle évoque cette d’invisible qui nous lie :

Tu faisais fausse route pour percer le secret : la main doit souvent s’éloigner de la peau pour que la caresse soit voluptueuse. C’est le désir au creux de l’émotion qui fait le plaisir:
le mouvement à peine esquissé.

Il est aussi un manifeste contre l’arrogance des puissants qui se joue des humanités massacrées, contre ce qui éloigne les hommes, cet homme, de la fraternité.

Matinée poétique en présence de Cathie Barreau autour de ce très beau texte qui donne la parole à une femme qui se veut libre et offre à l’être aimé la possibilité de la rejoindre.

rose-oct_18

Information & réservation :
Les Bien-aimés
2 rue de la Paix, 44000 Nantes. – Tél.02 85 37 36 01
librairielesbienaimes@gmail.comwww.les-bien-aimes.fr

Copyright Photo Cathie Barreau – CharlineMO
Copyright Aquarelle : Patricia Cartereau