L’urgence de relocaliser

En présence d’Aurélien Bernier
Vendredi 19 novembre à 19h
Livres in Room – Saint-Pol-de-Léon (29)

 

Pour sortir du libre échange et du nationalisme économique, Aurélien Bernier appelle à l’urgence de relocaliser (Éditions Utopia) afin de répondre à des aspirations démocratiques, sociales et écologiques à l’opposé de cette mondialisation qui appelle le chaos.

Voilà donc le grand paradoxe : jamais on ne nous a autant parlé de« relocalisation », de « décentralisation », de « démocratie participative », de « territoires », de « proximité »… et jamais la prise de décision sur les grandes questions économiques et sociales
n’a été aussi éloignée des citoyens.
*

Dans L’urgence de relocaliser, l’auteur est force de proposition dans cinq domaines stratégiques (capitaux, santé, alimentation, énergie, automobile). Ici, ce spécialiste des questions environnementales, ancien membre d’Attac, collaborateur au Monde diplomatique, nous invite à entendre et discuter sa vision transformatrice, décroissante et internationaliste de la relocalisation.

Soirée en présence d’Aurélien Bernier dont la pensée en mouvement nourrit des propositions concrètes d’actions.

 

Couverture programme Virtuellement Vôtre

PROGRAMME Libres en littérature 2021 – Virtuellement Vôtre

Information & réservation conseillée :
Livres In Room
29 rue général Leclerc, 29250 Saint-Pol de Léon
Tél.02 98 69 28 41 – Mél. contact@livresinroom.fr
www.livresinroom.fr

* p.7 in L’illusion localiste, Aurélien Bernier, Utopia, 2020

Adèle Tariel est en rencontre

Jeudi 18 novembre à 19h30
A La Cabane à Lire

Rencontre-lectures avec la journaliste et romancière Adèle Tariel autour de son roman jeunesse La meute (Magnard jeunesse) qui nous immerge dans une classe du lycée Simone Veil à l’heure d’instagram. Pour s’intégrer et devenir populaire, la jeune Léa va peu à peu devenir une louve en s’attaquant à un professeur, proie fragile et impuissante. À la fois actrice et victime, Léa rentre dans une spirale dangereuse :

Cette nuit, je suis de nouveau réveillée en sueur,
les loups ne me lâchent plus.
*

Un roman jeunesse juste et implacable sur la place des réseaux sociaux dans nos sociétés qui offre à chacun-e une visibilité et des amitiés gagnées parfois au prix de sa conscience. Une soirée-lecture en librairie précédée par une rencontre avec les élèves d’une classe de 4ème du collège Pierre Brossolette le jeudi après-midi.

Cette invitation s’inscrit dans le cadre de notre manifestation Libres en littérature 2021 – Programme complet à télécharger ici : PROGRAMME Libres en littérature 2021 – Virtuellement Vôtre

Couverture programme Virtuellement Vôtre

Information & réservation conseillée :
La Cabane à Lire
16 Place Marcel Pagnol, 35170 Bruz
Tél.02 23 50 35 85
contact@lacabanealire.fr

* p.72 in LA MEUTE

Internet, année zéro

Rendez-vous avec Jonathan Bourguignon

Jonathan-portrait

Vendredi 12 novembre à 20h30 – Ulysse à l’Ouest – Bécherel (35)
Samedi 13 novembre à 19h – Le temps qu’il fait – Mellionnec (22)

Jonathan Bourguignon signe ici un essai passionnant : Internet, année zéro (Éditions divergences). Des origines à aujourd’hui, de la Silicon Valley à la Chine, voici le roman d’internet tel qu’il a été pensé à l’origine, tel qu’il a évolué au fil des décennies en Occident comme en Chine.

À l’heure où le réseau resserre son emprise sur le réel, les promesses d’internet n’ont jamais semblé si ambivalentes. Outil d’émancipation ou bras armé de nouveaux totalitarismes ? Sanctuaire de la liberté d’expression ou terrain de jeu des intelligences artificielles ?

Ancré dans l’histoire, cet ouvrage aussi brillant que fluide à lire est à parcourir en compagnie de Jonathan Bourguignon « pour comprendre les dynamiques auxquelles le réseau est confronté aujourd’hui et prendre acte de son devenir possible »*.

 

Information & réservation :
Ulysse à l’Ouest
3 rue de la chanvrerie, 35190 Bécherel
Tél.09 86 32 51 56
uao.cafelib@gmail.com

Le Temps qu’il fait
12 Place de l’église, 22110 Mellionnec
Tél.02 96 36 40 90
contact@librairieletempsquilfait.org

* p.21 in Internet année zéro

 

PÂLES MÂLES

Catherine Dufour

dufour imbert

Au Comptoir Gâvrais – Gâvres (56)
Samedi 6 novembre 2021 à 20h30

 

Rencontre-lectures avec Catherine Dufour, autrice éclectique qui réinvente les imaginaires entre nouvelles Pâles Mâles (La volte), romans fantasy Danse avec les lutins (Le livre de poche), polars et essais. Elle est l’une des fondatrices du collectif Zanzibar qui réunit des auteurs de science-fiction «  convaincus que nos avenirs – communs et individuels – nous appartiennent, et que nous avons le pouvoir de les imaginer, de jouer avec, de les expérimenter et les construire à notre guise  ». Son écriture vive et inventive, son humour portent des textes qui dénoncent les dérives d’un pouvoir qui déshumanise des pans entiers de notre quotidien.

Je veux dire : ça rime à quoi, de tout piller, de tout casser?
S’ils n’aiment pas l’endroit où ils vivent, ni les gens
qui y vivent, qu’est-ce qu’ils aiment ?*

En compagnie de Catherine Dufour, soyons inventifs, solidaires, présents à la rencontre pour, ensemble, désincarcérer le futur.

MoisImaginaire (1)

 

Information et réservation :
Le Comptoir Gâvrais
31 avenue des sardiniers, 56680 Gâvres
Tél.02 97 82 43 23
www.lecomptoirgavrais.fr

 

 

 

Que crève le capitalisme

Rencontres avec
Hervé Kempf

au
Bel Aujourd’hui – Tréguier (22) – Jeudi 28 octobre à 20h30
Tagarin – Binic-Étables-Sur-Mer (22) – Vendredi 29 octobre à 20h

Que creve le capitalisme

Rencontres avec le journaliste scientifique et essayiste Hervé Kempf, fondateur du quotidien de l’écologie REPORTERRE. Dans son nouvel essai Que crève le capitalisme (Seuil), Hervé Kempf nous propose une analyse étayée de ce qui est en cours dans notre monde contemporain. Face à l’urgence climatique, un capitalisme prédateur porté par une oligarchie criminelle accroît une catastrophe naturelle, économique, sociale déjà amorcée.

C’est pourquoi la question stratégique est aujourd’hui centrale pour le mouvement écologique, pour le mouvement émancipateur, et en fait simplement pour toutes les femmes et tous les hommes de bonne volonté. L’écologie est l’enjeu politique central des premières décennies du XXIe siècle.*

Des stratégies de résistance sont nécessaires, possibles et nombreuses. Cet ouvrage est un appel à dépasser le fatalisme et à entrer en lutte. Car le capitalisme vacille. Et c’est tant mieux : il est temps que s’ouvre le monde nouveau. Une réflexion percutante et pertinente à partager avec Hervé Kempf lors de ces deux soirées.

 

Information & réservation conseillée :
Le Bel Aujourd’hui
19 rue Ernest Renan, 22 220 Tréguier
Tél.02 96 92 20 24
librairie@librairie-lba.com

Le Tagarin
15 rue Pasteur, 22 680 Binic-Étables-Sur-Mer
Tél.02 96 65 47 35
contact@cafelibrairie-letagarin.fr

* p.11 in Que crève le capitalisme

MAUVAISES HERBES

Rencontres-lectures 
avec Dima Abdallah

AbdallahDima_DavidPoirier-760x1158

Mercredi 13 octobre à 20h30 – Lectures Vagabondes – Liffré (35)
Jeudi 14 octobre à 20h30 – Le Bel Aujourd’hui – Tréguier (22)

autour de son roman puissant et sensible

Mauvaises-herbes-760x993
(Sabine Wespieser éditeur)

Au cœur d’un Beyrouth dévasté par la guerre civile, un père et une fille se racontent mutuellement, pudiquement. Entre bombardements et déménagements, le père écrivain et la petite fille se réfugient sur des balcons où les plantes aromatiques nourrissent des instants suspendus et partagés. Jusqu’à la séparation lorsque le père décide de rester dans son pays mais laisse partir femme et enfants vers Paris. Au fil du roman, ce dialogue silencieux opère avec force et émotion et la petite fille devenue une jeune femme est bouleversante. Telle une funambule, elle s’élance et s’égare avant de poser son sac à dos et de faire la paix avec cette vie d’exil.

Je ne sais plus ni quand ni comment c’est arrivé. Je ne sais plus ni quand ni comment
l’oxygène a réussi à se frayer
un chemin jusqu’au fond de mes poumons.**

Cette  histoire de l’oubli  – celui d’un pays, d’une langue notamment – est aussi celle des rendez-vous manqués, de cette part d’invisible qui nous lie à l’autre, à la vie, par les mains réunies. C’est encore l’histoire d’une enfant qui, comme les Mauvaises herbes, creuse son sillon malgré l’adversité et trouve sa voie vaille que vaille.

Un très beau roman à partager entre dialogue et lectures
lors de ces deux soirées avec Dima Abdallah.

 

Information & réservation :
Lectures Vagabondes
28 avenue François Mitterrand, 35340 Liffré – Tél.02 99 68 59 32
lecturesvagabondes@orange.fr
http://librairie-lectures-vagabondes.over-blog.com

Le Bel Aujourd’hui
19 rue Ernest Renan, 22 220 Tréguier
Tél.02 96 92 20 24 – librairie@librairie-lba.com

**p.222 in Mauvaises herbes

Virtuellement Vôtre ?

Du 28 octobre au 4 décembre 2021
dans les cafés-librairies de Bretagne

Virtuellement Vôtre ?

Bienvenue à vous, lecteurs et lectrices
citoyennes et citoyens dont nous souhaitons la présence incarnée lors de cette nouvelle édition de Libres en littérature dans nos librairies ouvertes et accueillantes. Alors que nos quotidiens se numérisent, face au développement des GAFAM*, quels enjeux et alternatives traversent nos sociétés ?
Quel VIVRE ENSEMBLE se dessine à l’heure de cette révolution numérique et technologique qui questionne notre humanité ? Comment protéger nos libertés face à la tentation omniprésente de traçage et de surveillance ? Quelles perspectives se profilent alors que l’urgence climatique s’accélère ?
Autant de questions et de débats que nous sommes heureux de partager en votre présence et en compagnie de nos invité-e-s :

Stéphane Beauverger, Nicolas Bérard, Aurélien Bernier, Jean Birnbaum, Jonathan Bourguignon, Vincent Courboulay, Catherine Dufour, Hervé Kempf et Adèle Tariel.

autour de leurs essais & romans

Programme complet à télécharger en UN CLIC
PROGRAMME Libres en littérature 2021 – Virtuellement Vôtre

*GAFAM : Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft

Louis-Philippe Dalembert en rencontres-lectures

Nous avons le plaisir de vous convier à deux soirées-lectures
en compagnie du romancier et poète
Louis-Philippe Dalembert

L.P Dalembert_Oumeya El Ouadie

Mercredi 8 septembre à 20h30 – Lectures Vagabondes – Liffré (35)
Jeudi 9 septembre à 18h30 – Livres In Room – Saint-Pol-de-Léon (29)

autour de son recueil poétique Cantique du balbutiement
et de son roman choral Milwaukee Blues

Cantique du balbutiement 

Cantique-du-balbutiement_300dpi-1

Quinze poèmes dédiés à l’enfance, cet âge qui irrigue toute notre vie. Ancrés dans une nature omniprésente, les vers lyriques de l’auteur nous transportent au seuil de notre humanité, à l’heure
où l’on éprouve et réinvente le monde.

Puis l’enfance poursuivit son chemin
libre et heureuse
défiant le bégaiement et la faim
l’absence cette grande muette
défiant le monde entier des choses

Une île à l’odeur de café grillé moulu sur laquelle soufflent les hurlements des vents, une époque empreinte de mystères et des rumeurs sourdes de l’absence.

Ô enfance
d’où et quels sommes-nous

MILWAUKEE BLUES

MilwaukeeBlues-2

Roman choral prenant, émouvant, édifiant qui nous raconte Emmett Till tué, étouffé sous les genoux d’un policier. Inspiré par la trajectoire de vie de George Floyd, Louis-Philippe Dalembert nous fait entendre la voix de ceux qui ont aimé Emmett Till – sa maitresse, son coach, sa fiancée… – et dresse le portrait d’une Amérique qui n’offre pas les mêmes chances à ses enfants. Dans ce roman REMARQUABLE, l’absence est le fil conducteur d’une vie qui se déconstruit peu à peu : manque d’amour, de confiance, de sens. Pourtant, chacun-e a aimé Emmett Till et a cru en sa destinée.

Entre le recueil et le roman, nous retrouvons cette superbe « lettre à mon fils » de Langston Hugues, poème que Louis-Philippe Dalembert aime à transmettre, que le coach offre en lecture à Emmett Till.

Bienvenue lors de ces deux rencontres-lectures entre prose et poésie.

Photographie L.P-Dalembert par Oumeya-El-Ouadie

Information & réservation :
Lectures vagabondes
28 avenue François Mitterrand, 35340 Liffré
Tél.02 99 68 59 32 – 
lecturesvagabondes@orange.fr

Livres In Room
29 rue Général Leclerc, 29250 Saint-Pol de Léon
Tél.02 98 69 28 41
contact@livresinroom.fr – www.livresinroom.fr

Soirée poétique au Comptoir Gâvrais avec TITI ROBIN

Vendredi 20 août 2020 à 20h30
rendez-vous poétique avec TITI ROBIN

Portrait Titi Robin _ @Louis Vincent _ 3

autour de son recueil
Je t’ai bue sans sucre, mon amertume

MEP_Couv-Titi(Riveneuve, 2019)

Pain citron pois cassés, désir

Titi Robin, musicien nomade aux confluences des cultures gitanes, orientales et européennes, se pose le temps d’une escale au Comptoir gâvrais, lieu dédié au voyage et à la rencontre. Auteur de textes poétiques réunis dans ce recueil Je t’ai bue sans sucre, mon amertume (Riveneuve, 2019), Titi Robin nous embarque au cœur de ses mots bercés par le son de sa guitare et de son bouzouq. L’écriture sensuelle de Titi Robin se déploie, ancrée dans le réel, les éléments, les douceurs et les douleurs du monde.

Je sens ton souffle
Sens-tu le mien
étoiles filantes
Sucre roux
Draps de coton
Lait cru*

Mots épurés, sussurés au son d’une musique envoûtante. Instants simples, troublants et émouvants à partager au plus près de l’océan.

Information & réservation :
Le Comptoir Gâvrais
Tél.02.97.82.43.23

 

Retrouvez la FCLB dans le Temps du débat sur France Culture

Que reste-t-il des lieux de débat
Place, rond-point, bistrots, librairies, cafés-librairies ?

Ce vendredi 6 août 2021
Le temps du débat – France Culture

Débattre, c’est échanger, discuter, transmettre. Mais c’est aussi, d’abord, aller à la rencontre de l’Autre et de sa pensée. C’est se réunir dans un lieu, en embrasser les codes ou les bousculer. C’est définir, avant toute chose,  des points de rassemblement et de ralliement. Alors que reste-t-il des lieux publics du débat ? Qu’est-ce que chacun d’entre eux incarne, symbolise ? Qu’est-ce qu’ils révèlent des personnes ou des mouvements sociaux qui les investissent et se les approprient ? Et qu’est-ce que ces lieux racontent de la France d’aujourd’hui ?

Avec Pierre Boisard, sociologue, auteur de « La vie au bistrot » (PUF), Patrice Maniglier, philosophe, maître de conférences en philosophie à l’Université Paris-Nanterre, Luc Gwiazdzinski, géographe, enseignant en aménagement et urbanisme à l’Université Joseph Fourier (IGA) à Grenoble, responsable du Master innovation et territoire et  Gaëlle Pairel, responsable de la conception et de la coordination des manifestations de la Fédération des cafés-librairies de Bretagne.

Une émission à réécouter en UN clic :

https://www.franceculture.fr/emissions/le-temps-du-debat/le-temps-du-debat-emission-du-vendredi-06-aout-2021