Rencontre-lecture avec Carole Martinez

A l’Ivraie
Ce samedi 27 octobre à 20h30

Carole Martinez

Une nature extraordinaire

Non, pas du tout, ton père s’est précipité sur sa femme en la découvrant inanimée sur la berge, et il l’a enlacée en pleurant et en crachant dans la Loue, il a lancé des pierres à la rivière en l’insultant. « Sale bête ! hurlait-il comme s’il tentait de garder les eaux à distance. Sale bête !*

L’imaginaire  du  conte  et du  mythe  irrigue  l’écriture de Carole Martinez. Dans ses romans, la frontière entre la nature, l’homme et l’animal est trouble. Omniprésente, tantôt hostile tantôt bienveillante, elle est personnage à l’instar  de la Loue, rivière-femme. Elle  est  aussi  cette  part obscure et invisible des
protagonistes de ses romans, baroques et envoûtants.

bouchedombre_t3

Une rencontre avec Carole Martinez autour de la nature telle qu’elle se déploie dans Cœur cousu, Du domaine des MurmuresLa  Terre  qui  penche  (Éditions  Gallimard) et dans la série BD Bouche d’ombre (Éditions Casterman).

Information & réservation :
L’ivraie
19 rue Voltaire, 29100 Douarnenez
Tél.09 73 65 03 73
Mél.livraie.dz@gmail.com

*P .111 in La terre qui penche, Gallimard, Paris, 2015

Rendez-vous avec Stéphane Durand

Ode à la nature sauvage
avec Stéphane Durand
A la Lettre Thé
Vendredi 19 octobre à 19h30

Stephane Durand. copyright Benjamin Vial (1)

Biologiste et ornithologue, Stéphane Durand participe aux aventures cinématographiques de Jacques Perrin depuis 1997 comme coauteur et conseiller scientifique : Le Peuple Migrateur, Océans et Les Saisons. Il est également l’auteur de ré-ensauvageons la France et de 20 000 ans la grande histoire de la nature (Coll. mondes sauvages/ Actes Sud, 2018) évoqués lors de cette soirée. Ces deux livres se font écho : l’un retrace l’histoire d’une nature sauvage à laquelle l’Homme participait,    ré-ensauvageons la France incite les citoyens à nouer une alliance  vertueuse avec  son  environnement animal et végétal.

A l’occasion de la venue de Stéphane Durand, deux autres événements sont proposés 

Le mercredi 17 à 20h
projection du film documentaire Océans de Jacques Perrin, Jacques Cluzaud et Stéphane Durand en sa présence u Lycée agricole de Suscinio
Entrée LIBRE

Affiche lycée suscinio

& Le jeudi 18 à 20h30
rendez-vous au Café Théodore (Trédrez-Locquémeau). Entrée libre.

Couverture programme la nature

Libres en littérature – Programme complet
Programmation Libres en littérature 2018

 

 

Information & réservation :
À la Lettre Thé
9 place de Viarmes, 29600 Morlaix
Tél.02 56 45 54 06
Mel : alalettrethe@hotmail.fr
Blog : http://alalettrethe.blogspot.fr/

A l’origine…la nature

Rendez-vous dans une semaine
pour partager
ce manifeste pour la nature

du 19 octobre au 15 décembre 2018
dans les Cafés-librairies de Bretagne

Face au dérèglement climatique et aux nombreuses dérives liées à la société de consommation, nous vous proposons cet hymne à la nature, à la vie végétale, animale et humaine. Romans, essais, témoignages, documentaires donnent à penser la nature dans ce qui la constitue et ce qui la menace aujourd’hui. Elle est littérature avec Alexis Gloaguen, Fabienne Juhel, Carole Martinez, Jeff Sourdin. Elle est au cœur des missions et des combats menés par les chercheurs, experts, journalistes présents dans cette manifestation. De la forêt tropicale primaire au jardin en mouvement, de la disparition des abeilles à l’exploitation animale, de l’inertie politique à l’action écocide de firmes internationales comme Monsanto, venez partager ces rencontres, débats et projections qui nous invitent à penser et à agir pour l’environnement.

en présence de nos invités

Jean-Michel Bertrand, André-Joseph & Sandrine Bouglione, Gilles Clément, Stéphane Durand, Mauricio Garcia-Péreira, Alexis Gloaguen, Francis Hallé, Fabienne Juhel, Hervé Kempf, Stephen Kerckhove, Carole Martinez, Fabrice Nicolino, Colin Niel, Red!, Marie-Monique Robin & Jeff Sourdin

Programme complet en UN CLIC

Programmation Libres en littérature 2018

dans les Cafés-librairies de Bretagne

Carte 20.06.18

La guerre d’Algérie

Une embuscade dans les Aurès
Anne Guillou

 


Skol Vreizh – 2018 – 15 €

Le recteur se dirige vers moi, m’entoure les épaules et me dit
Raymond est mort ! Il a été tué hier dans une embuscade !
Je proteste, crie à la méprise. J’ai reçu une lettre hier !
Non, non, il est mort, insiste le recteur.
Et, s’adressant à mes parents qui échangeaient avec le maire :
La colonne a été attaquée. Ils ont répliqué ! Une balle en plein cœur ! Il n’a pas souffert.*

Le 12 septembre 1960, Anne Guillou, jeune finistérienne de 20 ans, perd son fiancé, officier saint-cyrien tué en Algérie. Dans ce témoignage, l’auteure nous offre une lecture intime et très documentée de ce conflit. A partir des articles du Télégramme de l’époque, de nombreuses archives, de sa mémoire des événements, de son voyage récent en terres algériennes, Anne Guillou, sociologue, retrace l’histoire d’une jeunesse brisée. Les hommes embarqués dans une guerre qui ne dit pas son nom, les femmes qui attendent leur fiancé, leur mari, leur enfant. Une génération de jeunes soldats confrontés à une réalité traumatisante. Une embuscade dans les Aurès est aussi un portrait d’une jeune femme qui apprend à transformer l’épreuve par la connaissance, la perte par l’appel de la vie.

Avec le temps, quand les larmes se sont séchées, quand j’ai vu la reprise des études comme une éventualité, j’ai ressenti un fort désir de vivre et d’enfouir jusqu’au souvenir de mon malheur. Ce qui s’était passé en ce mois de septembre 1960, je ne voulais plus qu’il habite mes pensées et mes journées. Je voulais l’oublier, oublier mon état de quasi-veuve. Je serai seule désormais, mais je vivrai. J’y suis parvenue.*

P.92 & 201, in Une embuscade dans les Aurès

Gaëlle Pairel, coordinatrice de la FCLB

 

Manifeste pour la nature

Du 19 octobre au 15 décembre
A l’origine…la nature
dans les Cafés-librairies de Bretagne

Couv la nature

Huitième édition de Libres en littérature

Face au dérèglement climatique et aux nombreuses dérives liées à la société de consommation, nous vous proposons cet hymne à la nature, à la vie végétale, animale et humaine. Romans, essais, témoignages, documentaires donnent à penser la nature dans ce qui la constitue et ce qui la menace aujourd’hui.

Elle est littérature avec Alexis Gloaguen, Fabienne Juhel, Carole Martinez, Jeff Sourdin.
Elle est au cœur des missions et des combats menés par les chercheurs, experts, journalistes présents dans cette manifestation.

De la forêt tropicale primaire au jardin en mouvement, de la disparition des abeilles à l’exploitation animale, de l’inertie politique à l’action écocide de firmes internationales comme Monsanto,

venez partager ces rencontres, débats et projections qui nous invitent à penser et à agir pour l’environnement

en présence de Jean-Michel Bertrand, André-Joseph Bouglione, Sandrine Bouglione, Gilles Clément, Stéphane Durand, Mauricio Garcia-Péreira, Alexis Gloaguen, Francis Hallé, Fabienne Juhel, Hervé Kempf, Stephen Kerckhove, Carole Martinez, Fabrice Nicolino, Colin Niel, Red!, Marie-Monique Robin & Jeff Sourdin

PROGRAMME COMPLET EN UN CLIC
Programmation Libres en littérature 2018

Pays retrouvé

Jeff Sourdin
Pierre Jourde

couv sourdin pays-600px (1)

La Part Commune – Rennes – 2014 – 15 €

 

Le plus beau moment de la journée se produisait alors : ma mère sortait de son cabas les grandes brioches au sucre que nous avions tous oubliées et, dans la chaleur rassurante de la cuisine, nous croquions dedans. La brioche avalée, mon père se levait bon il faut s’y remettre et nous l’imitions tous. Les vaches nous attendaient et le quotidien reprenait son cours, égal et régulier.

 

A la mort de son père, désormais orphelin, le narrateur revient dans la ferme de son enfance dont il vient d’hériter. Il se remémore cette vie de labeur, cette vie de taiseux où l’on fait sans dire, où l’on ressent sans partager, où l’on a peu de temps pour la famille et les loisirs. Peu à peu, la tristesse laisse la place aux souvenirs heureux : la foire Saint-Martin, la naissance d’un veau, un repas de famille du côté de la mère. Après des années qui semblent vides de sens, ce fils de paysans retrouve le goût de la campagne, le goût de son enfance, le goût de vivre.

Je me sens tout neuf.

Ce monologue d’un adulte, redevenu cet adolescent timide et obéissant à la seule vue d’un lève-patate, nous happe dès les premières pages. Mélancolique et drôle, le narrateur nous raconte le monde rural à coup de scènes de vie et de dialogues avec le père Rossignol, un ancien qui parle et transmet l’histoire, le savoir-faire, l’esprit des gens de la terre. Au fil des pages, le monde rural se devine à la fois laborieux et infiniment vivant. Par touches impressionnistes, Jeff Sourdin donne vie à ses personnages, aux paysages, à ce quotidien nourri de moments simples, à cette part d’invisible où se niche l’évidence d’être là. Ce texte touchant et généreux est accompagné par les pointes sèches de Pierre Jourde, délicates et poétiques.

Dans le cadre de la huitième édition de
Libres en littérature
consacrée cette année à la nature
Le café-librairie Gwrizienn
et la Fédération des Cafés-librairies de Bretagne
ont le plaisir d’accueillir Jeff Sourdin

Le vendredi 23 novembre 2018 à 19h30

Gaëlle Pairel, coordinatrice de la FCLB

Dernière escale…

Rendez-vous littéraire à Gwrizienn
Jeudi 26 juillet à 18h30

Carte Postale Bretagne recto 2018

Correspondances & romans épistolaires
sont à l’honneur

en compagnie de
Mme de Sévigné, Claire de Duras, Juliette Drouet,
Gaëlle Josse & Claude Ansgari

autour de leurs œuvres

 

Informations & réservations :
Gwrizienn & Le Petit Bazar Breton – Bécherel – 35 – Jeudi 26 juillet à 18h30
3, rue de la chanvrerie 35190 Bécherel
Librairie – Tél. 02 99 66 87 09 et 06 61 91 52 32 – Mél. ypreteseille@wanadoo.fr

Lena Merhej

Laban et 
confiture
ou comment ma mère est devenue libanaise

Laban-et-confiture-_-couverture-219x300

Mes premiers souvenirs sont ceux de ma famille, de ma mère surtout.
Et ce travail, Laban et confiture, est un mélange de souvenirs qui me reviennent,
parfois à partir d’un événement ou d’une pensée, parfois de je ne sais où.

éditions ALIFBATA – Marseille – 15€

Tour à tour pétillante, mélancolique, cocasse, la narratrice nous plonge dans son histoire familiale profondément marquée par la figure maternelle et la guerre. La seconde guerre mondiale vécue par la mère alors enfant à Hanovre puis le conflit libanais subi par toute la famille quelques quarante années plus tard.

img-lena-02

Arrivée en 1967 au Liban, pédiatre et femme engagée, la mère de la narratrice épouse ce pays d’adoption.

J’avais l’impression qu’elle connaissait Beyrouth par cœur,
comme le Liban tout entier, d’ailleurs.

Au gré de ses souvenirs, suivant une logique sensible, Lena Merhej nous offre à partager le quotidien baroque de son enfance porté par cette mère hors-norme. Elle nous propose une réflexion sur ce qu’est l’identité, en révèle toute la complexité et nous invite à remonter le fil de cette épopée personnelle entourée des siens.

Tendre, profonde et légère en même temps, cette chronique est passionnante et touchante. Le dessin plein de vie fourmille de détails et porte avec humour et beaucoup d’énergie cette saga familiale. Cette succession de vignettes noires et blanches apporte une belle densité à ce conte qui se déploie entre orient et occident.

Un roman graphique entre mère et fille… évidemment singulier…éminemment universel.

Gaëlle Pairel, coordinatrice de la FCLB

Escale littéraire

Le Bel Aujourd’hui – Tréguier – 22
Mardi 17 juillet à 20h30

& à

L’ivraie – Douarnenez – 29
Mercredi 18 juillet à 20h30

Lundi 15 juillet (1822)

 à peine ma dernière lettre a-t-elle été partie que j’aurais voulu la reprendre, elle m’attirera encore quelques-unes de ces pages froides et sèches qui me font tant de mal. Cher frère ayez un peu pitié de moi, causons comme autrefois, je veux tâcher de mettre de côté toutes mes craintes et d’oublier si je puis que j’ai souffert – et que vous m’oubliez -, et que surtout je suis inquiète et jalouse de vos nouveaux sentiments.

Claire de Duras à François – René de Chateaubriand, L’amante et l’amieLettres inédites 1804 – 1828 – éditions Gallimard – Paris – 2018

La Fédération des Cafés-librairies de Bretagne
a le plaisir de vous convier
à la lecture consacrée aux correspondances et romans épistolaires de

Madame de Sévigné, Claire de Duras, Juliette Drouet, 
Claude Ansgari & Gaëlle Josse

autour de leurs œuvres

Informations & réservations :
Le Bel Aujourd’hui, 19 rue Ernest Renan 22220 Tréguier – Tél. 02 96 92 20 24 – Mél. librairie-lebelaujourdhui@wanadoo.fr
L’ivraie, 19 rue Voltaire 29100 Douarnenez – Tél.09 73 65 03 73 – Mél.livraie.dz@gmail.com