Author: Gaëlle Pairel

Au coeur de la forêt tropicale primaire

en compagnie de Francis Hallé
Mardi 13 novembre 2018 à 20h15
Lectures Vagabondes – Liffré – 35

 

J’ai passé ma vie en forêt, à regarder naître, vivre et mourir les arbres.
Parce ce que je ne les voyais pas pousser,
J’avais l’illusion qu’ils étaient immobiles.
Parce que je ne les entendais pas, j’avais l’impression
Qu’ils étaient silencieux.
Je les ai découverts si prodigieusement vivants !*

Carnet de dessin à la main, dans les sous-bois, au cœur de la canopée, Francis Hallé, botaniste, chercheur, professeur, étudie les forêts tropicales primaires depuis les années soixante. Il a tissé, au fil des missions, un dialogue intense avec les arbres. Avec ce regret aujourd’hui de constater l’ampleur de la déforestation qui a fait disparaître la plupart des forêts tropicales primaires dans le monde.

Dans le film Il était une forêt (Luc Jacquet/ Francis Hallé, 2012), Francis Hallé inverse le mouvement. Depuis une terre ravagée par les hommes, il nous raconte la création d’une forêt tropicale  primaire, sa faune, sa flore et l’extraordinaire interaction entre le végétal et l’animal qui fait sans cesse évoluer cet écosystème.

Francis Hallé n’a de cesse de défendre et de transmettre avec force et poésie la richesse de ce patrimoine de l’humanité. Voyage au cœur de ces milieux méconnus en compagnie de Francis Hallé, une immersion à poursuivre à travers ses essais et beaux-livres pour n’évoquer que :

La  condition  tropicale (Actes  Sud), 
Atlas  de  botanique  poétique (Arthaud,  2016),
50  ans  d’explorations  et  d’études  botaniques  en  forêt  tropicale (Museo Éditions, 2016)…

Avant la soirée à Lectures Vagabondes, Francis Hallé rencontre les élèves du collège Martin Luther King (Liffré – 35) et des élèves de lycée.

* P.15 in Il était une forêt (Actes Sud, 2012)

Information & réservation :
Lectures Vagabondes
28, avenue François Mitterrand 35340 Liffré – Tél. 02 99 68 59 32
Mél. lecturesvagabondes@orange.fr

écocide

Projection – rencontre
avec Marie-Monique Robin
Dimanche 11 novembre à 17h – L’Autre Rive
en partenariat avec le cinéma L’Arthus

En  présence de la réalisatrice, projection du documentaire Le Roundup face à ses juges (M2R  Films/  Arte  France, 2017) au cinéma Arthus suivie d’une rencontre avec Marie-Monique Robin à l’Autre Rive. Auteure et journaliste d’investigation, elle témoigne ici de l’action du Tribunal international Monsanto qui s’est déroulé à La Haye en 2016 et 2017.

L’objectif de ce tribunal : entendre les témoignages des victimes et experts, prouver la dangerosité du roundup pour notre écosystème et la santé de tous les vivants y compris l’être humain et démontrer ainsi la responsabilité de Monsanto. Face à l’inertie des politiques, témoins, victimes, experts, ou  simples citoyens ont su s’emparer de cette question, jusqu’à obtenir un avis  juridique qui pourrait infléchir le droit international : faire reconnaître le crime d’écocide afin de pouvoir poursuivre au pénal les dirigeants des firmes dont les activités à grande échelle menacent la sûreté de la planète.*

Ce  film  documentaire  est  accompagné  d’un  livre  éponyme  (La  Découverte,  2017).

Pour information complémentaire :
http://fr.monsantotribunal.org/
* https://www.m2rfilms.com/le-roundup-face-a-ses-juges

 

Information & réservation :
L’Autre Rive
Restidiou vraz, 29690 Berrien
Tél. 02 98 99 72 58
Mél.lautre-rive@hotmail.fr,
Blog : http://autrerive.hautetfort.com

Demain aux Bien-aimés

La maltraitance animale
Jeudi 8 novembre à 19h
aux Bien-aimés

en partenariat avec LU


Rencontre croisée avec Mauricio Garcia-Péreira, André-Joseph  et  Sandrine  Bouglione autour de l’exploitation et la maltraitance des animaux dans le milieu professionnel.  André-Joseph  Bouglione,  ancien  dompteur de tigres, fondateur et directeur d’éco-cirque rompt avec la tradition familiale en créant des spectacles sans animaux. Il défend avec Sandrine Bouglione un modèle de cirque écoresponsable. Leur  démarche  est  développée  dans  leur  ouvrage  :  Contre  l’exploitation  animale (Tchou Éditions,   2018). Lanceur   d’alerte,   Mauricio Garcia-Péreira s’est insurgé contre la violence infligée aux animaux dans les abattoirs. A l’époque, salarié des abattoirs de Limoges, il filme l’horreur afin de la dénoncer publiquement  et  de  générer  une  prise  de  conscience citoyenne. Auteur de Ma vie toute crue (Plon), il continue de témoigner et de combattre.

Ce débat s’inscrit dans un cycle organisé avec LU autour de la question animale.

Information & réservation :
Les Bien-aimés
2 rue de la Paix, 44000 Nantes – Tél.02 85 37 36 01
Mél.librairielesbienaimes@gmail.com – www.les-bien-aimes.fr

Manifeste pour la planète

A Livres in Room & à L’Autre Rive

 

en compagnie de
Hervé Kempf & Fabrice Nicolino
dès ce vendredi en Finistère

Rencontre avec Hervé Kempf, journaliste, auteur de nombreux  essais, fondateur du quotidien de l’écologie : REPORTERRE et Fabrice Nicolino, journaliste et essayiste.  Autour des défis écologiques, géopolitiques du XXI ème siècle, des nécessaires réformes politiques, sociales et économiques pour les relever, de la mobilisation citoyenne et de sa capacité  à  réinventer  la  démocratie,  dialogue  salutaire avec  deux  hommes  engagés  autour  de  leurs  derniers ouvrages :  Tout  est  prêt  pour  que  tout  empire.  12  leçons pour  éviter  la  catastrophe,  d’Hervé  Kempf  (Seuil,  2017), de  Lettre  à  une  petiote  sur  l’abominable  histoire  de  la bouffe  industrielle,  de  Fabrice  Nicolino  (Les  Échappés, 2017).

Couv Tout est prêt pour que tout empire

A l’heure où l’utilisation des pesticides est plus importante en 2017 qu’en 2016 :

Ainsi l’indicateur clef en la matière – le Nodu, soit le nombre de doses d’unités de pesticides utilisé – est reparti à la hausse en 2017, après une baisse en 2016 : il s’est établi à 94,2 millions l’an dernier, contre 93,9 millions en 2016. Cela reste malgré tout inférieur aux 96 millions de 2015.
Source : REPORTERRE, 5 novembre 2018

reporterre

le 12 septembre 2018, Fabrice Nicolino et François Veillerette ont lancé un manifeste : Nous voulons des coquelicots (LLL, 2018) :

Nous exigeons protection. Nous exigeons de nos gouvernants l’interdiction de tous les pesticides en France. Pas demain. Maintenant. Assez de discours, des actes.

Coquelicots

Rendez-vous

le vendredi 9 novembre à Livres In Room à 19h
le samedi 10 novembre à 13h30 à L’Autre Rive

Samedi, la rencontre aura lieu à la salle Asphodèle au plus près de la mairie de Berrien

Information & réservation :
Livres In Room
29 rue général Leclerc, 29250 St-Pol-de-Léon
Tél. 02 98 69 28 41
Mél. livresinroom@orange.fr

L’Autre Rive
Restidiou vraz, 29690 Berrien
Tél. 02 98 99 72 58
Mél.lautre-rive@hotmail.fr,
Blog : http://autrerive.hautetfort.co

Fabienne Juhel à L’Ivresse des mots

Rendez-vous à la Médiathèque
partenaire de l’Ivresse des Mots
Aujourd’hui à 20h
avec Fabienne Juhel

Autour de ses romans, de La Verticale de la lune à la femme murée, rencontre-lectures sur le thème de la nature. Sensuelle et fantastique, elle est omniprésente dans l’œuvre de Fabienne Juhel. De Jeanne Devidal au Rigoleur, d’Abhra à Julius, rendez-vous ce soir à Lampaul-Guimiliau pour évoquer, avec cette auteure talentueuse et pétillante, son lien entre nature et écriture.

Les Ténébreux aimaient tant la mer qu’aussitôt l’enfant avait décrété qu’il ne la regarderait jamais. Jamais tant qu’ils seraient dans le paysage. La mer ne pouvait être le miroir de son âme, si elle était le miroir de la Leur.*

les hommes sirènes

 

 

Retrouvez notre chronique de la femme murée 
https://www.lafederationdescafeslibrairiesbretagne.fr/la-femme-muree/

 

Information & réservation :
L’Ivresse des Mots
4 route de St Sauveur 29400 Lampaul-Guimiliau
Tél. 02 98 67 95 19
Mél. ivressedesmots@orange.fr

*P.61, les hommes sirènes

Libres en littérature Vos rendez-vous cette semaine

A l’origine…la nature
en présence de 

Fabienne Juhel, Mauricio Garcia-Péreira, André-Joseph & Sandrine Bouglione,
Hervé Kempf, Fabrice Nicolino
& Marie-Monique Robin

Du 7 au 11 novembre 2018
Rendez-vous avec

Fabienne Juhel
Nature charnelle
Mercredi 7 novembre à 20h
L’Ivresse des Mots en partenariat avec la Médiathèque de Lampaul-Guimiliau – 29

La femme murée

Mauricio Garcia-Péreira, André-Joseph et Sandrine Bouglione 
La maltraitance animale
Jeudi 8 novembre à 19h
Les Bien-aimés en partenariat avec LU – Nantes – 44

Hervé Kempf & Fabrice Nicolino
Manifeste pour la planète
Vendredi 9 novembre à 19h – Livres In Room – St Pol de Lon – 29
Samedi 10 novembre à 13h30 – L’Autre Rive – Berrien – 29

Marie-Monique Robin
Ecocide
Dimanche 11 novembre dès 17h
L’Autre Rive en partenariat avec le cinéma l’Arthus – Berrien – 29

AfficheRoundupFINALlogo

 

Retrouvez le détail de ces rencontres
& projections en UN CLIC
Programmation Libres en littérature 2018

Nature charnelle & mystérieuse

avec Fabienne Juhel
à La médiathèque de Lampaul-Guimiliau
en partenariat avec L’Ivresse des mots

Mercredi 7 novembre 2018 à 20h

Fabienne Juhel

Parfois, l’arbre et moi, nous nous contentons de préliminaires. L’écorce au bout de mes doigts, dont la connaissance me monte jusqu’aux dents. Je lèche, je bois sa transpiration végétale. Sous ma langue, les picotements qui captent la montée du flux dans ses belles veines interminables. Je frotte ma bouche contre l’écorce, je m’y débarbouille les joues. J’y laisse ma salive, ma peau et un peu de mon sang, en échange.*

Omniprésente, sensuelle, mystérieuse, inquiétante parfois, la nature participe de l’écriture de Fabienne Juhel qui lie l’étrange à l’ordinaire. Ainsi, le roux diabolique du Rigoleur dans A l’angle du renard, le lien charnel que la jeune héroïne de La Verticale de la lune noue avec les arbres du parc notamment le grand hêtre, dépositaire de ses confidences ou encore la femme murée, Jeanne Devidal, qui construit sa maison au fil des marées.

La femme murée

Autour de ses romans, nous évoquerons avec Fabienne Juhel, auteure et professeure de Lettres, son lien entre nature et écriture.

*P.16 in La Verticale de la lune, Zulma, 2005
Information & réservation :
L’Ivresse des Mots
4 route de St Sauveur 29400 Lampaul-Guimiliau
Tél. 02 98 67 95 19
Mél. ivressedesmots@orange.f

Au coeur de la nature avec Alexis Gloaguen

Vendredi 2 novembre à 20h
La Dame Blanche – Port Louis – 56
Entre Bretagne & Ecosse

 

Dans Le Pays voilé, il s’agit moins de textes écrits au point fixe – comme dans La Folie des saules – que d’infinis parcours du paysage. L’approche par l’affût et l’arrêt sur image laissent place à l’exploration sur des kilomètres, au fil de laquelle ce qui est remarquable est noté et se déroule en pages de nature dans un parallélisme entre le réel et les mots. Les aspects saillants d’une découverte – au premier rang desquels sont les rencontres d’animaux sauvages — donnent le texte.*

Poète immergé dans le paysage, écrivain-voyageur, philosophe, Alexis Gloaguen nous invite à le suivre en Ecosse (Le Pays voilé) puis en Bretagne pour un voyage immobile (Mes Dieux Lares) et de ressentir Le souffle des pierres en se promenant dans la carrière de Locuon. Ses Écrits de nature entre Ecosse et Bretagne nous plongent au cœur même de l’univers de l’auteur et de son lien entre paysage et écriture.

Ses écrits sont accompagnés par les illustrations de Jean-Pierre Delapré.

 

Libres en littérature en UN CLIC
Programmation Libres en littérature 2018

 

*P.7 in Ecrits de nature entre Ecosse et Bretagne.

Information & réservation :
La Dame Blanche
35 Grande Rue 56290 Port-Louis
Tél. 02 97 82 45 11
Mél. contact@la-dameblanche.fr
Blog : www.la-dameblanche.fr

Marc-Alexandre Oho Bambé – Prix Louis Guilloux 2018

Diên Biên Phù

MAOB

Sabine Wiespeser – 19 €

 

Alexandre, ancien soldat français de la guerre d’Indochine, revient vingt ans après au Vietnam, à Diên Biên Phù, sur les traces de Maï-Lan, l’amour de sa vie. Ils se sont follement aimés, lui le soldat, engagé volontaire, elle, « la fille au visage de lune » dans une ville en temps de guerre.  Il voulait échapper  à l’absurdité des combats et elle était juste là. Leurs cœurs et leurs corps se sont enflammés, comme pour se sauver et exorciser la folie des hommes.

J’aimais laisser des mots à Maï. Partout.
J’habite une douleur
Née de la douceur de ta voix
Et de l’empreinte de tes mains amoureuses
Sur mon corps, mon cœur
Comment revenir à soi quand on a aimé de tout son être ? 

Alassane Diop, son camarade de régiment sénégalais, le sauvera lui aussi et par deux fois ; la première fois sur ce pont où il récupère Alexandre, sous les bombes,  gravement blessé et la deuxième fois grâce à son amitié sans faille. « L’honneur, Alexandre, l’honneur ! », celui d’être un homme.

Nous avions grandi confortés dans l’idée que la civilisation était de notre côté, et que nous devions l’exporter partout où régnaient la sauvagerie et la barbarie. J’en parlais souvent avec mon nouvel ami, frère d’une autre terre. Et Diop me répondait : « Une civilisation sans cœur, n’est-elle pas une civilisation moribonde et sans honneur ? » « L’honneur, Alexandre, l’honneur ! » Je l’entends encore. Et mon cœur se serre. 

Marc-Alexandre Oho Bambe nous offre un magnifique roman-poème, quête de vérité, sur l’amour fou et l’amitié véritable, sur la rencontre d’un homme avec la vérité de ses sentiments et de ses combats.

A lire absolument !!

Valérie Fèvre – La Cabane à Lire

oho-bambe-marc-alexandre

Dans le cadre de Thé, café et poésie 2019
La Cabane à Lire &
La Fédération des Cafés-librairies de Bretagne
ont le plaisir d’accueillir
Marc-Alexandre Oho Bambé
le mercredi 6 mars 2019 à La Cabane à Lire